Mirzoune et Ciboulette SGSC
Bienvenue sur Mirzoune et Ciboulette!

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Mirzoune et Ciboulette SGSC
Bienvenue sur Mirzoune et Ciboulette!
Derniers sujets
» Blagues et Funny clips 13
par Luc Mer 22 Mai 2024 - 11:16

» English Corner: Anti-Stress & Neuro-Protective Effects of Thiamine (B1)
par Luc Dim 5 Mai 2024 - 9:41

» Démangeaison et Histamine – Journal de Suivi 2
par Luc Mar 23 Avr 2024 - 12:23

» Impact réversible ou non des émulsifiants sur le microbiome
par Luc Lun 15 Avr 2024 - 8:16

» Infos santé. Divers SCE 2
par Luc Lun 8 Avr 2024 - 10:56

» Effets anti-thyroïde des oméga-3
par Luc Lun 1 Avr 2024 - 15:49

» Les acides gras pour les nuls
par Luc Ven 29 Mar 2024 - 16:38

» Changement d'heure
par Luc Ven 29 Mar 2024 - 14:04

» Démangeaison & Histamine – Journal de suivi 1
par Luc Lun 25 Mar 2024 - 9:38

» Question d'orthographe
par Luc Dim 24 Mar 2024 - 21:18

» English corner: B6 leads to decrease of cytokines in neuropathy
par Luc Sam 16 Mar 2024 - 12:03

» Sujet "libre" connexe à l'annexion de l'Ukraine
par Luc Ven 15 Mar 2024 - 9:40

» English corner: High dose manganese
par Luc Ven 15 Mar 2024 - 8:22

» English corner: Altered GABA levels in MS patients
par Luc Lun 11 Mar 2024 - 17:02

» Neuropathie sensitive modérée par la Vit B6
par Luc Lun 11 Mar 2024 - 16:50

» English corner: B6, Brain inflammation and Quinolinate: The kynurenine pathway
par Luc Jeu 7 Mar 2024 - 10:22

» Régime protéiné & ratio Vit B6, biotine et molybdène
par Luc Lun 4 Mar 2024 - 22:26

» Additifs : Carraghénanes & Monoglycérides et Diglycérides d’Acides Gras
par Luc Ven 1 Mar 2024 - 18:41

» English corner. Potential roles of Vit B6 in inflammation and immunity
par Luc Ven 1 Mar 2024 - 10:54

» English Corner – Vit B6: How much is too much?
par Luc Mar 27 Fév 2024 - 21:39

» Effets de la Vitamine B6 sur les Neurotransmetteurs
par Luc Ven 23 Fév 2024 - 8:33

» Haute dose de B6 P5P contre algodystrophie et SCC
par Luc Dim 18 Fév 2024 - 11:29

» The English corner: Gerson therapy analyzed and somewhat criticized
par Luc Jeu 15 Fév 2024 - 17:20

» Annexion de l'Ukraine
par Luc Lun 12 Fév 2024 - 21:19

» Divers 1 - Santé et écologie
par Luc Dim 11 Fév 2024 - 23:18

» The English corner: Fix the gut
par Luc Lun 5 Fév 2024 - 11:30

» Présentation Tiphoun
par Luc Lun 5 Fév 2024 - 0:01

» Pourquoi la choline est importante en nutrition
par Luc Mar 30 Jan 2024 - 19:11

» Histoire drôle & Funny clip 12
par Luc Lun 29 Jan 2024 - 10:57

» Nutriments favorables à la respiration mitochondriale
par Luc Dim 28 Jan 2024 - 14:41

» Comment Booster votre Énergie
par Luc Dim 28 Jan 2024 - 14:14

» Pathologies d’encrassage : Fibro – Tendinite – Arthrose – Ostéoporose – Goutte – Etc.
par Luc Dim 14 Jan 2024 - 11:38

» The English Corner: Auto immune reaction
par Luc Ven 12 Jan 2024 - 18:19

» Maladie de Crohn ou Côlon Irritable (IBS) : Comment apaiser et s’en sortir ?
par Luc Ven 12 Jan 2024 - 11:00

» Contenir le candida albicans avec la phytothérapie
par Luc Mar 9 Jan 2024 - 22:08

» Le paradoxe de la vitamine B6
par Luc Sam 6 Jan 2024 - 19:15

» Bon Noël & Meilleurs Vœux
par Luc Dim 31 Déc 2023 - 10:07

» Petit dej de Luc
par Luc Ven 29 Déc 2023 - 10:37

» Quels types de Vit. B? Diffusion passive
par Luc Jeu 28 Déc 2023 - 12:51

» Coronavirus - actualités
par Luc Mar 19 Déc 2023 - 15:05

» This could be a game changer!
par Luc Lun 18 Déc 2023 - 12:23

» Jeu Wordle et Sutom
par Luc Lun 18 Déc 2023 - 7:02

» La musique que j'écoute / partage ...
par Luc Dim 17 Déc 2023 - 13:13

» English language corner 1: Liposoluble vitamins
par Luc Ven 15 Déc 2023 - 11:16

» Vaut le détour : *** It's worth the détour!
par Luc Jeu 7 Déc 2023 - 9:26

» Nouveau et envie de prendre soin de ma santé. manoelle974
par Luc Jeu 30 Nov 2023 - 14:19

» Bactérie AKK gardienne des maladies auto-immunes et témoin de votre bonne santé intestinale
par Luc Dim 26 Nov 2023 - 16:59

» Johnny et ses douleurs
par johnny-bak Lun 20 Nov 2023 - 21:43

» Nouvelles de bak
par johnny-bak Lun 20 Nov 2023 - 20:37

» Faire circuler le Qi pour palier le manque d'énergie
par Luc Dim 19 Nov 2023 - 10:08

» Quels Probiotiques pour les Allergies, les Colites et Autres Pathologies
par Luc Ven 17 Nov 2023 - 10:01

» Probiotiques à éviter en cas d’histamine / allergie
par Luc Mar 14 Nov 2023 - 9:12

» Mucus et Gène FUT2
par Luc Mer 8 Nov 2023 - 18:54

» Effet anti-thiamine du café ?
par Luc Sam 4 Nov 2023 - 11:07

» Le magnésium influe sur l’assimilation de la vit D3
par Luc Mer 1 Nov 2023 - 18:22

» Smoothie mangue épinard fruits rouges
par Luc Mar 31 Oct 2023 - 9:38

» Thyroïde & rT3 trop élevé / Mauvaise conversion de T4 en T3 ?
par Luc Dim 29 Oct 2023 - 9:52

» Impact de la bile sur le microbiote et le transit
par Luc Jeu 26 Oct 2023 - 20:09

» Personne souffrant de dysbiose et de transit irrégulier
par Luc Lun 23 Oct 2023 - 11:51

» La solution que vous attendiez tous....
par Luc Jeu 19 Oct 2023 - 21:34

» Renforcer le mucus intestinal en cas de MICI
par Luc Jeu 19 Oct 2023 - 18:50

» Inhiber les endotoxines LPS
par Luc Lun 16 Oct 2023 - 9:27

» Microbiote info diverse
par Luc Ven 6 Oct 2023 - 23:02

» Motilité Intestinale et Déficit en Thiamine B1
par Luc Jeu 5 Oct 2023 - 14:07

» Suppléments pris par Luc
par Luc Mer 4 Oct 2023 - 18:46

» Thiamine et Niacine pour Libérer la Production d'Énergie
par Luc Mar 3 Oct 2023 - 12:13

» Sport contre les addictions
par Luc Jeu 28 Sep 2023 - 8:49

» Boisson HE effets recherchés
par Luc Lun 25 Sep 2023 - 10:50

» Trop d’oméga-3 déprime le système
par Luc Dim 20 Aoû 2023 - 20:12

» Jeûne intermittent ou Peak Fasting
par Luc Ven 18 Aoû 2023 - 16:50

» Privilégier les cuissons à basse température: Pourquoi?
par Luc Ven 18 Aoû 2023 - 8:30

» Prévention des pathologies neurodégénératives
par Luc Mer 16 Aoû 2023 - 22:28

» Le point sur les omega 3: sources naturelles et compléments
par Luc Mer 16 Aoû 2023 - 18:18

» Présentation mmm
par Luc Mer 16 Aoû 2023 - 16:53

» Présentation Laura
par Luc Lun 7 Aoû 2023 - 22:44

» Comment pratiquer en voyage ?
par Madame Shiitake Lun 7 Aoû 2023 - 22:28

» Argent Colloïdal
par Invité Lun 7 Aoû 2023 - 19:53

» Comment traiter le Sibo / Sifo avec prokinétique et HE
par Luc Jeu 27 Juil 2023 - 8:24

» re - bonjour pomme bleue n24swd
par pomme bleue Jeu 6 Juil 2023 - 10:51

» Testez votre Q.I.
par Luc Mar 4 Juil 2023 - 6:31

» musique therapeutique
par Proserpine Sam 1 Juil 2023 - 15:22

» "Tubes" à partager 1 - clips musique, videos, danse
par Invité Ven 16 Juin 2023 - 13:00

» Présentation Joyce
par Luc Ven 9 Juin 2023 - 19:59

» Gut bacteria causes rheumatoid arthritis and likely all other autoimmune conditions
par Luc Lun 5 Juin 2023 - 22:01

» Détox Foie
par Chantal Lun 22 Mai 2023 - 12:57

» Comment limiter la conversion des nitrites en nitrosamines cancérigènes
par Luc Sam 20 Mai 2023 - 12:13

» Combinaison gagnante : Phytothérapie efficace contre le cancer !
par Luc Jeu 18 Mai 2023 - 12:00

» Des veines en bon état
par Luc Ven 12 Mai 2023 - 11:36

» Sibo et nutriments utiles dans un shake
par Invité Ven 5 Mai 2023 - 0:06

» conseils nutritionnels pour maigreur
par Luc Dim 30 Avr 2023 - 18:55

» Vitamine E: Besoins réels
par Luc Lun 24 Avr 2023 - 10:33

» Iode et iodure de potassium – À contre-courant
par Luc Sam 22 Avr 2023 - 18:57

» Hydrolat de romarin CT verbenone
par Luc Lun 10 Avr 2023 - 12:02

» Quels probiotiques pour pour pallier le manque d'énergie
par Luc Lun 3 Avr 2023 - 10:59

» Traiter l’intolérance à l’histamine
par Luc Sam 1 Avr 2023 - 22:35

» Le rôle de la vitamine K1 et K2 dans la coagulation sanguine
par Luc Sam 25 Mar 2023 - 10:24

» Meilleurs nutriments pour les mitochondries
par Luc Jeu 23 Mar 2023 - 18:31

» Taflo111 - Journal de suivi
par Taflo111 Ven 10 Mar 2023 - 13:07

» Prolamines et glutélines dans les céréales et pseudo céréales.
par Luc Lun 6 Mar 2023 - 22:35

-21%
Le deal à ne pas rater :
LEGO® Icons 10329 Les Plantes Miniatures, Collection Botanique
39.59 € 49.99 €
Voir le deal

Vitamine E: Besoins réels

2 participants

Aller en bas

Vitamine E: Besoins réels Empty Vitamine E: Besoins réels

Message  Luc Lun 10 Juin 2019 - 17:36

Besoins en Vitamine E

Vitamine E est le terme général utilisé pour désigner tous les tocophérols et tocotriénols, dont l'alpha-tocophérol est la forme naturelle et biologiquement la plus active. Bien que le gamma-tocophérol contribue de manière significative au contenu en vitamine E des aliments, il est moins « efficace » dans les tissus animaux et humains, où l’alpha-tocophérol est l’antioxydant liposoluble le plus efficace pour rompre la chaîne anti-oxydante (1) (affinité de transport plus grande). La fonction antioxydante de la vitamine E est essentielle pour prévenir l’oxydation des AGPI dans les tissus.

Mais 90 % des individus au-dessus de 2 ans ne reçoivent pas l’apport requis, avec le seul apport de l’alimentation. (15 mg /jr, 22.5 UI vit E). L’Institut Linus Pauling recommande de prendre un supplément quotidien avec 13,5 mg de RRR-α-tocophérol (20 mg d’équivalent synthétique).

Les études chez l'animal montrent que pour les acides gras présentant un degré d'insaturation plus élevé, les besoins en vitamine E augmentent presque linéairement avec le degré d'insaturation des acides gras polyinsaturés. Les ratios de Harris & Norris (1963), ainsi que ceux de Horwitt (1986) sont obsolètes car ils ne faisaient pas la distinction entre oméga-3 et oméga-6 et la quantité de leurs doubles liaisons carbone. Si nous généralisons, en supposant un apport typique en AGPI alimentaire, il est possible de calculer un besoin global en vitamine E compris entre 12 et 20 mg de RRR-α-tocophérol / jr, pour la plupart des individus (3)

Si nous affinons ce ratio, Raederstorff D et al. donnent un indice de correction, qui n’est pas linéaire, qui tient compte de la susceptibilité à l’oxydation de la chaine carbonée. (3) Plus il y a de doubles liaisons, plus la fragilité est importante. Par gramme de lipides, cet indice est nul pour les AG saturés, 0.075 pour l’acide oléique, 0.75 pour l’oméga-3 le plus courant (ALA), 1.25 pour l’EPA.

Notez qu’il y a des petites variantes dans les appréciations (4)
Vous prenez 4 mg de vitamines E, auxquels vous ajoutez par gramme d’acide gras :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
L'occidental moyen n'a besoin que de 12 à 20 mg de vitamine E naturelle par jour. 17-30 UI / jour, selon ce tableau.

Si je calcule ce ratio, dans ma situation, avec un apport de +/ 50 % de lipides (4) :
Sat 25-50%. Mono 60%. Poly 10-15 grammes.
=> 13 à 17 mg de vit E, soit entre 20 et 25 UI  de d-alpha-tocophérol.

Chris Masterjohn, dans la vidéo mentionnée ci-dessous (5) précise que cela pourrait prendre jusqu’à 4 ans pour abaisser les niveaux d’AGPI stockés (avec pas mal d'AA, coefficient 1.0), lorsque vous déciderez de passer / switcher vers la graisse de coco. Chris Masterjohn préconise 20 UI en moyenne par jour pdt la transition. Peut-être n’avez-vous pas besoin d’autant car cela dépend de votre environnement, mais considérez cela comme une police d’assurance. Et ne croyez surtout pas pouvoir augmenter votre apport de vitamine E en sélectionnant des aliments riches en alpha ou gamma-tocophérols. Si l’aliment est bien pourvu en anti-oxydant, c’est qu’il est fragile. Une fois, les acides gras incorporés dans vos tissus, il faudra continuer cet apport, dans le sens proposé ci-avant.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 12603
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 70
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Vitamine E: Besoins réels Empty Re: Vitamine E: Besoins réels

Message  Luc Lun 10 Juin 2019 - 17:44

Sources et références :
1. Int J Vitam Nutr Res. 2000 Mar;70(2):31-42. Valk EE, Hornstra G.
Relationship between vitamin E requirement and polyunsaturated fatty acid intake in man: a review.
2. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  (Linus Pauling Institute). The Linus Pauling Institute’s recommends to take a daily supplement with 13.5 mg of RRR-α-tocopherol (20 mg synthetic equivalent).
3. Br J Nutr. 2015 Oct 28;114( 8 ):1113-22. doi: 10.1017/S000711451500272X. Epub 2015 Aug 21. Raederstorff D et al.
Vitamin E function and requirements in relation to PUFA.
4. SuppVersity – Your MUFA + PUFA Intakes Determine Your True Vitamin E Requirements

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Update for vitamin E ratio: 4 mg Vit E (d-rrr alpha-tocopherol)
+ 0.075 (M1)
+ 0.5 (M2)
+ 0.75 (M3)
+ 1 (M4)
+ 1.25 (M5)
+ 1.5 (M6)
Note: M1 stands for the number of double bonds. M1 = 1. M2 = 2. Etc.

5. Video 6’ Chris Masterjohn
How to safely recover from vegetable oils


Il recommande Toco-Sorb, 60 softgels, 15 $ (Jarrow Formula). Palm Tocotrienol-Tocopherol Complex. Un mélange avec + / 445 mg, avec un minimum de 19 UI d'apha-tocophérol.
Par exemple, chez vitacost.com ou iherb.com. Mais 29 € sur amazon.fr
NB : Les tocophérols ont une demi-vie de +/ 3 jrs (cité de mémoire). Pas les tocotrienols (qques heures). Vous pourriez donc prendre 1 gélule de 400 UI 2X/sem, avec un repas où il y a un peu des matières grasses.
6. Exemples de produits. Je prends Now Advanced Gamma E complex 400 UI. 19 $ 120 softgels (promo sur vitacost.com):

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  
7. Info utile
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  


Dernière édition par Luc le Lun 10 Juin 2019 - 17:48, édité 1 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 12603
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 70
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Vitamine E: Besoins réels Empty Re: Vitamine E: Besoins réels

Message  Luc Lun 10 Juin 2019 - 17:44

A suivre :

Tactique pour améliorer la situation, en cas de métabolisme affaibli (manque d’énergie)

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 12603
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 70
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Vitamine E: Besoins réels Empty Les AG polyinsaturés dépriment le système

Message  Luc Mer 12 Juin 2019 - 16:44

Inhibition du métabolisme par accumulation d’AGPI
Dans la 1ère partie  nous postulons qu’un déséquilibre dans l’apport des AG polyinsaturés déprime le système. Dans la seconde partie nous nous attachons à corriger le tir, en limitant l’impact hormonal.

*) 1ère partie
Lorsque les entrées dépassent les sorties (dépenses en énergie de l’organisme), vous stockez les AG polyinsaturés (AGPI) dans les membranes, sous forme de phospholipides. Ou ces AGPI sont convertis en triglycérides en vue d’être stockés dans les cellules adipocytes (réserve). (1) Tout ce qui dépasse 10 à 15 grammes d’AGPI est superflu. Et ce sera surtout de l’excès d’acide linoléique (LA, oméga-6) et de la conversion en acide arachidonique (AA) dont il faudra se méfier. Et nous pouvons bien fonctionner avec 5 fois moins ! (2)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Depuis les années 1920, les acides gras polyinsaturés en excès – on a vite dépassé la limite – sont reconnus pour inhiber les enzymes protéolytiques. Des études éparses ont montré que les graisses polyinsaturées inhibent les enzymes protéolytiques impliquées dans la digestion des aliments, l'élimination des caillots, la formation d'hormones thyroïdiennes et de nombreux autres processus physiologiques essentiels. (2)

Certaines des enzymes intéressantes affectées spécifiquement par les acides gras polyinsaturés sont celles impliquées dans la production d'hormones. Bien qu’ils inhibent la formation de progestérone et d’androgènes, ils activent la synthèse d’œstrogènes, ce qui active à son tour la libération de davantage d’acides gras polyinsaturés dans les tissus, selon un schéma de rétroaction positif. (3) Comprenez qu’il y a un retro-feedback hormonal…

L'inhibition des enzymes de détoxification par les AGPI (Tsoutsikos et al., 2004) affecte de nombreux processus, tels que l'élimination des œstrogènes. Il y a un feedback entre les huiles riches en AGPI et les hormones. Comprenez que les AG à longues chaînes agissent comme des hormones, dans un processus avec retro-feedback.

Un autre processus dans lequel les AGPI interagissent / participent au processus de feedback est la réaction au stress ;  la réaction de stress, dans laquelle les acides gras libérés entravent la production d'énergie mitochondriale, augmente le stress et conduit à une libération supplémentaire d'acides gras. (4)

Citation: "Saturated fatty acids terminate the stress reactions, polyunsaturated fatty acids amplify them". (4)
« Lorsque les réserves de graisse contiennent principalement des AGPI, les acides gras libres présents dans le sérum sanguin seront principalement l’acide linoléique (LA) et l’acide arachidonique (AA), ainsi que de plus petites quantités d’autres acides gras insaturés. Ces AGPI stimulent les hormones du stress, l'ACTH, le cortisol, l'adrénaline, le glucagon et la prolactine, qui stimulent la carburation en mode lipolyse, amenant plus d'acides gras dans la circulation, dans un cercle vicieux. En l'absence relative d'AGPI, la réaction au stress est auto-limitante, mais sous l'influence des AGPI, la réponse au stress devient auto-amplificatrice ».
Notez que dans le cas de figure ci-dessus, nous sommes dans un processus de saturation: Le foie n’arrive plus à éliminer les excès. Il y a un déséquilibre entre ce que l’organisme oxyde / brûle, neutralise et évacue, et ce qui est stocké. On pourrait dire qu’il y a progressivement engorgement. C’est une situation assez courante : Nous ingérons plus que ce que nous dépensons ! Et nous brûlons mal les calories quand le carburant n’est pas optimisé.

Je ne suis pas en train de vous dire qu’il faut jeter le bébé avec l’eau du bain (zéro apport d’AGPI), mais il faudra faire de sérieux efforts car nous sommes cernés !

Nous savons qu’un excès d’AG polyinsaturés ralentit le métabolisme et bloque la capacité de la glande thyroïde à lier les hormones (la thyroxine se lie plus difficilement à la protéine de liaison TBG). (4-6) Les AG polyinsaturés impactent donc la conversion de T4 et T3 actif, ce que ne font pas les AG saturés. (5-6+)

Nous savons aussi que notre alimentation fournit trop d’oméga-6, et qu’un rapport autre que 1/1 et 1/4, entre les oméga-3 et 6, est défavorable quand nous dépassons les besoins de l’organisme. Les huiles riches en acides gras polyinsaturés sont obésogènes ! ( 7-8 )
Nous allons supposer maintenant, pour les besoins de la démonstration, que votre foie n’arrive plus à neutraliser et éliminer les excès hormonaux et les toxines environnementales. Ce processus n’est pas immédiat ; il y a accumulation, surcharge des émonctoires, un excès de stimulation de certaines prostaglandines, ce qui entraîne une inflammation de bas grade, une tendance à la production d’acide lactique, ce qui interfèrera avec la production d’énergie à l’intérieur de la cellule (mitochondrie). Bref, le moteur a de plus en plus souvent des ratés ou fonctionne de manière erratique, et les périodes de récup deviennent de plus en plus longues. Presque tout le monde, une fois passé le cap de la quarantaine a accumulé assez d’AGPI pour déclencher toutes une série de problèmes métaboliques…


Dernière édition par Luc le Mer 12 Juin 2019 - 17:18, édité 2 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 12603
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 70
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Vitamine E: Besoins réels Empty Inhiber la déprime et stimuler le métabolisme

Message  Luc Mer 12 Juin 2019 - 16:47

*) 2ème partie
Comment pourrions-nous  limiter l’impact des AGPI ?
« Étant donné que les graisses stockées sont généralement principalement polyinsaturées, la glande thyroïde continuera à être déprimée tant que vous chercherez à perdre du poids  car les acides gras relargués comporteront des AGPI (LA et AA). »

Si une personne dispose de suffisamment de cholestérol, d’hormone thyroïde (T3 et T4) et de vitamine A et maintient ses taux d'œstrogènes bas, et que le niveau de progestérone ne se porte pas trop mal, cela devrait bien se passer pour remonter la barre.  

Mais comme le tissu adipeux est une source de synthèse des œstrogènes en cas d'inflammation, de stress ou de baisse du taux de thyroïde, une crise est susceptible de se reproduire.

L'aspirine aide à inhiber la synthèse des œstrogènes.

« Tous les facteurs nutritionnels qui participent à la respiration mitochondriale contribuent à maintenir un équilibre entre l’excitation excessive et l’inhibition protectrice. La riboflavine (B2), coenzyme Q10, vitamine K, niacinamide (B3), thiamine (B1) et le sélénium sont les éléments nutritifs qui se rapportent le mieux directement à la production d’énergie mitochondriale. » Ray PEAT.

Pour inverser le processus, il est nécessaire d’éviter de charger la barque avec des choses qui ont contribué à causer le problème. L’accumulation des toxines, des ML et des graisses insaturées instables (LA, ALA, AA) peut être ralentie et inversée par des choix alimentaires appropriés, en apportant les bons nutriments utiles. Ainsi, la vitamine E réduit les faiblesses vasculaires et neutralisent les radicaux libres qui sont si étroitement associées à la fibrose. La vitamine E, mais pas que. La vitamine E (alpha-tocophérol) a bien d’autres effets inhibiteurs, mais alors à un dosage thérapeutique. (9-10)

Étant donné que la sérotonine et l'oxyde nitrique (NO) sont impliqués dans ces processus (altération vasculaire), il convient de les minimiser en maintenant la production de dioxyde de carbone (CO2) à un niveau élevé (en optimisant la fonction thyroïdienne) et en consommant des protéines présentant un équilibre sûr en acides aminés. Trop d'arginine augmente la formation d'oxyde nitrique et trop de tryptophane augmente la production de sérotonine. Une trop grande quantité d'acide glutamique, d'acide aspartique et de cystéine peut être directement excitotoxique, et les métabolites de la cystéine comprennent l'homocystéine inflammatoire, qui peut perturber la structure du collagène.

Un apport adéquat de glucides (glucose et fructose issus des aliments entiers) favorisera une carburation optimale. Mais si « les glucides sont consommés en quantités excédant la capacité à les métaboliser (et cela se produit facilement en présence d'AGPI), ils seront convertis en acides gras saturés, qui ont eux des effets anti-stress et anti-inflammatoires ». (11)

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 12603
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 70
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Vitamine E: Besoins réels Empty Re: Vitamine E: Besoins réels

Message  Luc Mer 12 Juin 2019 - 16:49

Sources et Références:

1. Tour d’horizon des lipides :

 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

2. Apports minimaux requis

*) Brian Peskin considère que 3 g d’AGPI sont optimaux. Maxi 5 g (une càc, donc, via les aliments seulement). (Recherche Google avec PEO => Parent Essential Oils). Rapport 1/1 à 2/1 pour les w6/w1.

Ray Peat considère que, passé le stade de la formation du cerveau, nous n’avons plus besoin d’AG dits essentiels. Ils sont conditionnellement essentiels (en l’absence de cofacteurs comme la vitamine B 6 et le zinc).

250 à 500 mg de DHA / EPA est suffisant, via les aliments, selon la plupart des nutritionnistes. Pas besoin tous les jours car les mammifères nourris avec de très petites quantités de graisses insaturées grandissent parfaitement avec des capacités neuronales normales, peut-être même supérieures car les autres graisses sont peu sujettes à la peroxydation et elles donnent peu d’emprise à la formation des céroïdes (lipofuscine).

*) About 1% of energy intake as linoleate is sufficient to meet omega-6 PUFA requirements in healthy adults. A more realistic linoleate requirement in humans should vary from about 0.5% to about 1.5% of energy intake depending on physiological status.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

3. The suppressive effects of unsaturated fats on mitochondrial energy production

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

4. “Saturated fatty acids terminate the stress reactions, polyunsaturated fatty acids amplify them”.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  When the fat stores contain mainly PUFA, the free fatty acids in the serum will be mostly linoleic acid and arachidonic acid, and smaller amounts of other unsaturated fatty acids. These PUFA stimulate the stress hormones, ACTH, cortisol, adrenaline, glucagon, and prolactin, which increase lipolysis, producing more fatty acids in a vicious circle. In the relative absence of PUFA, the stress reaction is self-limiting, but under the influence of PUFA, the stress response becomes self-amplifying.

5. PUFA block the thyroid globulin

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

6. PUFA and Endotoxin (LPS) Inhibit Vitamin D and Thyroid Transport / Activity.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

“Several drugs interfere with the binding of thyroid hormones to thyroxine-binding globulin (TBG) and free fatty acids (FFA) can also compete with the binding of steroid or thyroid hormones to their plasma-binding protein [9-11]. Polyunsaturated but not saturated fatty acids were able to decrease the binding of thyroxine to TBG [9] and similar observations were made for the interaction of estradiol with sex hormone-binding globulin [10, 1 I]”.

All forms of PUFAs have been shown to decrease T4 (a thyroid hormone) binding to TBG, which allows T4 to be active.

*) Rita Lee, Ph Dr - Health benefits of coconut oil.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


=> All liquid oils are PUFA except extra virgin olive oil are toxic and can cause hypothyroidism, suppress the immune system, are implicated in heart disease, cancer, diabetes, seizures, cysts, age spots and poor digestion.  This includes all oils that are liquid at room temperature except extra virgin olive oil.

*) The degree of immunosuppression increased with the degree of unsaturation of fats.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

7. PUFA-rich oils are obesogenic

 PMID: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Soybean oil causes more obesity than coconut oil and fructose

Source: University of California. 2015

Scientists found mice on high soybean oil diet showed increased levels of weight gain, diabetes compared to mice on a high fructose diet or high coconut oil diet.

8. L’obésité serait une réponse normale de nos gènes à un environnement inadéquat : excès d’oméga-6 et carence en oméga-3

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

9. Pufa suppress mitochondrial respiration

In declaring EPA and DHA to be safe, the FDA neglected to evaluate their antithyroid, immunosuppressive, lipid peroxidative (Song et al., 2000), light sensitizing, and anti-mitochondrial effects, their depression of glucose oxidation (Delarue et al., 2003), and their contribution to metastatic cancer (Klieveri, et al., 2000), lipofuscinosis and liver damage, among other problems

10. Vitamin E plays a protective role against PUFA. Intestinal bacteria turn linoleic and linolenic acids into the fully saturated stearic acid.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] by Ray Peat.

11. 500 mg d-alpha tocopherol. 750 UI

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

12. Sugar restrains the stress-hormone system. Pufa’s amplify stress.

 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

*) ALA & perméabilité intestinale

Impact de l'acide alpha-linolénique dans l'alimentation maternelle sur la régulation de la barrière intestinale par le système nerveux entérique chez le porcelet nouveau-né.

Source : Auteur : Francine De Quelen

=> Un régime maternel riche en ALA permet d’enrichir les tissus du nouveau-né en AGPIn-3 à longue chaine nécessaires à son développement et induit des augmentations de perméabilité intestinale à la naissance et en fin de phase d’allaitement liées à des modifications de la régulation nerveuse de cette fonction barrière mais sans conséquence immédiate en terme d’immunité intestinale. Cependant, à plus long terme, il semblerait que ce régime induise des modifications de la fonction immunitaire intestinale du nouveau-né (porcelet).

13. PUFA, both omega 3 and 6 are involved in atherosclerosis, a study examining fatty acid composition of aortic plaques found a positive association between omega 3 and 6 fatty acids of plaques with adipose tissue content, no association was found for saturated fatty acids (Felton et al. 1994).

=> Les Acides gras polyinsaturés, à la fois les oméga 3 et 6, sont impliqués dans l’athérosclérose ; une étude sur la composition en acides gras des plaques aortiques a trouvé une association positive entre les acides gras oméga 3 et 6 des plaques contenant du tissu adipeux, aucune association n’a été trouvée pour les acides gras saturés (Felton et al., 1994).

*) In a study in Italy a high PUFA to saturated fat ratio was found to increase all-cause mortality (Solfrizzi et al. 2005).

=> Dans une étude en Italie un ratio élevé d’AGPI vis-à-vis des AG saturés s’est avéré augmenter la mortalité de toutes causes (Solfrizzi et al., 2005).

                                                                       X

*) Liens intéressants

*) Effets anti-thyroïde des oméga-3

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

*) The great fish oil experiment. Article Ray Peat PhD. 2007

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vitamin E affected estrogen metabolism by down-regulating aromatase expression.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 12603
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 70
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Vitamine E: Besoins réels Empty Re: Vitamine E: Besoins réels

Message  Gaffal Ven 14 Juin 2019 - 10:44

Eh ben bravo, encore une belle avalanche de pavés dans la mare !

"=> Les Acides gras polyinsaturés, à la fois les oméga 3 et 6, sont impliqués dans l’athérosclérose ; une étude sur la composition en acides gras des plaques aortiques a trouvé une association positive entre les acides gras oméga 3 et 6 des plaques contenant du tissu adipeux, aucune association n’a été trouvée pour les acides gras saturés (Felton et al., 1994)."


On nous aurait donc menti !  Rolling Eyes



Quand des potes me voient tartiner du gras de coco
ils me regardent comme si j' allais faire une crise cardiaque dans la minute !!
Gaffal
Gaffal
Accro
Accro

Messages : 275
Date d'inscription : 21/04/2018
Localisation : lot

Revenir en haut Aller en bas

Vitamine E: Besoins réels Empty Un manque de vitamine K serait à blâmer dans le cancer

Message  Luc Lun 24 Avr 2023 - 10:24

Un seuil bas de vitamine K est à blâmer dans le cancer
Une nouvelle étude (1) vient préciser pourquoi la prise de vitamine E – alpha-tocophérol – pourrait avoir été accusée à tort de favoriser le cancer. Précisons tout d’abord qu’il y avait un biez dans cette ancienne étude. L’alpha-tocophérol était synthétique (d'origine beurk). Ensuite, Trop d’alpha-toco nuit à la biodisponibilité du gamma-toco. Or, c’est le gamma qui s’est montré protecteur contre le cancer de la prostate.
En outre, les effets de déplétion de la vitamine E sur la vitamine K1 sont bien connus / documentés. La vitamine E contribue à fluidifier le sang.
Précisons aussi qu’il faut laisser au minimum 4 H entre la prise de vit K et la prise de vit E. Ces deux vitamines lipophiles ont une structure assez similaire et utilisent le même transporteur. Il y a donc une interaction. Certains effets indésirables constatés n'ont rien à voir avec la vitamine E et tout à voir avec des niveaux insuffisants de vitamine K. (2)

Sources et Références
1. Vitamin K level, not Vitamin E may explain cancer link
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  By Haidut.
This article [on next link] claims that there is renewed interest in using vitamin E for cancer prevention and that the initial results linking alpha tocopherol to cancer could be invalid. In some cases, the analysis may have been affected by the similarity of structure between vitamin E and K, and the higher cancer risk could have been due to the lower vitamin K levels in the vitamin E groups. The depletion effects vitamin E has on vitamin K1 is well known.
2. Some adverse effects have nothing to do with vitamin E and everything to do with inadequate levels of vitamin K.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
"...The heavily criticised research linking vitamin E and cancer has damaged the sector, but professor Maret Traber from the US Linus Pauling Institute told the symposium study into vitamin K and vitamin E levels and interactions was shedding light on the issue. "There has been a huge vitamin E backlash due to study links to cancer and more", professor Traber said. She suggested "those adverse effects have nothing to do with vitamin E and everything to do with inadequate vitamin K". She noted the molecular structure of certain vitamin E and vitamin K forms was very similar, which may have caused some analytical confusionResearch into the interaction and regulation of the two fat-soluble vitamins in different bodily centers like the brain and liver was required. "Vitamin K is huge in the brain. But nobody is researching it". She wondered: "Is decreased vitamin K due to increased vitamin E and metabolites in bile?" In an earlier presentation, Professor Jan Frank from the University of Hohenheim where the symposium is taking place, noted vitamin E forms like the tocopherol family, particularly alpha-tocopherol could play a role in healthy microbiome regulation. Professor Gabriele Cruciani from the University of Perugia in Italy said vitamin E had potential to reduce some drug side effects. His research had revealed: "Many protein structures have similar cavities where nutrients like vitamin E can act." Cruciani's Perugia colleague, professor Francesco Galli said vitamin E research had shown results in epilepsy."
3. Analyse de Haidut (préparateur en pharmacie, membre du forum Ray PEAT)
This study says that it is not the alpha tocopherol supplementation to blame but the low levels of vitamin K in the people in the study. Also, since the chemical structure of vitamin E and K is so similar, some people are questioning if the data analysis was correct. Finally, one of the scientists made the connection between vitamin E supplementation depleting vitamin K, which has been discussed many times on the forum.
*) Info utile sur la vitamin E
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]vitamine-e-et-peroxydation-des-membranes  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]vitamine-e-optimiser-les-tocols  
*) Vit E supplémentation
Il n'y a pas de risque de toxicité à prendre des suppléments très dosés de vitamine E. 2013 Dr Traber. Linus Pauling institute.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Voir le compte-rendu de cette étude sur le post suivant + l'analyse par Thierry Souccar + l'analyse de Julien Venesson.


Dernière édition par Luc le Lun 24 Avr 2023 - 21:59, édité 5 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 12603
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 70
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Vitamine E: Besoins réels Empty Toxicité d'une supplémentation élevée en Vitamine E ?

Message  Luc Lun 24 Avr 2023 - 10:33

Vit E supplémentation 
Il n'y aurait pas de risque de toxicité à prendre des suppléments très dosés de vitamine E. 2013 Dr Traber. Linus Pauling institute.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
En dépit des préoccupations qui se sont manifestées au sujet [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], une nouvelle analyse conclut que des mécanismes biologiques existent pour éliminer systématiquement des niveaux excessifs de la vitamine, et qu'il est presque impossible d’atteindre des niveaux toxiques.
Cette analyse a été conduite par le Pr Maret Traber, une chercheuse de l'Institut Linus Pauling, un centre de recherche fondé par le double Prix Nobel Linus Pauling, qui fait aujourd'hui parti de l’Oregon State University. Elle paraît dans le Journal of Lipid Research.
«Je crois que les études antérieures qui ont laissé penser que la vitamine E est dangereuse à dose élevée ont mal interprété les données», dit Maret Traber. «Un excès de vitamine E n'est pas le véritable problème. Le vrai problème, c'est que plus de 90 pour cent de la population américaine se procure des niveaux insuffisants de vitamine E dans leur alimentation
La vitamine E (un terme qui recouvre 8 isomères) est un antioxydant et un nutriment très important pour le bon fonctionnement de nombreux organes, des nerfs et des muscles ; c’est également un anticoagulant faible, qui peut aider à fluidifier le sang. On la trouve dans les huiles végétales, la viande et d'autres aliments, mais elle est souvent consommée à des niveaux insuffisants, en particulier si on suit un régime pauvre en graisses. La forme la plus répandue est l'alpha-tocophérol.
Dans l'étude ATBC, un supplément de vitamine E (alpha-tocophérol à la dose de 50 mg/jour) a réduit la mortalité chez les hommes de plus de 71 ans, fumant moins d'un paquet par jour et consommant au moins 90 mg de vitamine C.
Lire : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Dans leur analyse, les auteurs de l’article révèlent que deux systèmes localisés dans le foie contrôlent le niveau de vitamine E dans le corps, et qu’ils éliminent les quantités en excès. Des mégadoses de vitamine E, qui peuvent être apportées par les suppléments, réussissent au maximum à doubler le niveau de vitamine E dans les tissus, ce qui est sans danger.
«  Il est tout simplement impossible d’atteindre des niveaux toxiques de vitamine E dans le corps, » dit Maret Traber. « Contrairement à d'autres vitamines liposolubles comme les vitamines A et D, la vitamine E ne peut pas s'accumuler dans le foie ou d'autres tissus au point d’être dangereuse. »
La vitamine E, en raison de son interaction avec la vitamine K, peut entraîner une augmentation des saignements, mais aucune étude n'a trouvé que cela pose un risque pour la santé. La vitamine E protège les acides gras insaturés de l’oxydation et elle est étudiée dans la prévention de nombreuses maladies dégénératives. Une partie de la population a des besoins accrus. Le tabagisme, par exemple, fait baisser le niveau de vitamine E.
Le Pr Tarber conseille à tout le monde de suivre un régime sain et équilibré et de prendre un complément multivitaminé avec de la vitamine E à des doses équivalentes aux apports nutritionnels conseillés.
Lire : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], par Pierre Boutron auteur d'[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Lire : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Source
M. G. Traber. Mechanisms for the Prevention of Vitamin E Excess. The Journal of Lipid Research, 2013.
x
Études bidon sur les vitamines : attention danger (2014)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 
MANIPULATION DERRIÈRE CES ARTICLES, et souligner les FAILLES MÉTHODOLOGIQUES (Par J. Venesson & JM Dupuis)
Cette présentation des faits est trompeuse et dangereuse : elle risque de décourager un grand nombre de patients de changer leurs modes de vie et de les détourner de l’usage de compléments nutritionnels décisifs pour leur santé.
L’Agence France Presse (AFP), titre à nouveau que « L’excès de vitamines peut être dangereux », le 31 octobre 2010. Il s’agit cette fois de l’étude Select, présentée comme ayant démontré que la vitamine E était dangereuse. (2)
(2) Elevated Risk for Prostate Cancer Found with Vitamin E Supplementation, JWatch General. 2011;2011(1025):2.
Résultats connus d’avance
En réalité, les résultats de l’étude Select n’ont surpris aucun spécialiste de la santé naturelle. Les chercheurs, volontairement ou non, avaient effectivement réuni les conditions pour constater une augmentation du cancer de la prostate chez les personnes ayant pris de leur vitamine E.
Car ils ont utilisé une forme artificielle de vitamine E, dérivée du pétrole, connue pour ses effets toxiques, et fortement déconseillée par la majorité des spécialistes indépendants. A tel point que le site GreenMedInfo.com a consacré une page entière à toutes les recherches, dont les premières remontent à 1986, et qui ont démontré qu’il ne fallait pas donner de compléments alimentaires à base de vitamine E synthétique (artificielle). (3)
Une étude finlandaise, qui a eu recours à une forme naturelle de la vitamine E, le d-alpha tocophérol, à une dose de 50 Unité Internationales (UI) par jour, a conclu au contraire que la vitamine E, combinée au bêta-carotène, diminue bel et bien de 30 % le risque de cancer de la prostate. (4)
Mais le cas le plus caricatural est sans doute la grande étude Iowa Women’s Health Studypubliée dans Archives of Internal Medicine le 10 octobre 2011. Cette étude, parue le 10 octobre dernier, a servi de prétextes à des milliers de gros titres annonçant que les femmes ayant utilisé des compléments alimentaires ont connu une mortalité supérieure aux femmes qui n’en ont pas pris.
En réalité, pour peu que l’on prenne la peine de lire l’étude elle-même, ce que n’ont manifestement pas fait beaucoup de journalistes, on s’aperçoit que c’est surtout le fer qui s’avère dangereux, et dans une moindre mesure le cuivre.
Or ces oligoéléments sont des oxydants puissants, qui transforment des vitamines oxydantes protectrices comme la vitamine C en pro-oxydant agresseur. Cet effet est connu des naturopathes sérieux, qui ne recommandent donc la supplémentation en cuivre et en fer que dans les cas de carences démontrées.
Motivations troubles
Pourquoi les chercheurs de l’Iowa Women’s Health Study ont-ils annoncé avec tambours et trompettes que les compléments vitaminés étaient dangereux, alors ? Et pourquoi les médias ont-ils repris cette information à si grande échelle alors que, habituellement, la santé naturelle et les vitamines les intéressent si peu ?
Hé bien, pour une raison… tordue. Les auteurs de cette étude ont manipulé leurs chiffres via des algorithmes mathématiques de statistiques, supposément pour corriger les associations trompeuses, mais peut-être aussi pour trouver… ce qu’ils avaient envie de trouver !
Ils ont d’abord « ajusté » les chiffres pour tenir compte du niveau d’éducation, du lieu de résidence, de l’existence ou non d’un diabète, d’une hypertension, de l’indice de masse corporelle, d’un traitement hormonal de substitution, de l’activité physique, du tabagisme.
Autant de facteurs certes intéressants en soi, mais introduits « à la louche » dans les statistiques, et si nombreux qu’ils risquent de leur faire perdre toute lisibilité.
Mais ça n’a pas suffi : les chiffres continuaient à montrer une baisse globale du risque de mortalité, pour les personnes prenant des compléments vitaminés !
Alors ils ont pratiqué un quatrième ajustement, qui a introduit dans le modèle la consommation d’alcool, d’acides gras saturés, de céréales complètes, de fruits et de légumes. Et ce qui devait arriver arriva : à force de tripoter les chiffres, ils sont parvenus à inverser les conclusions de leur enquête, de manière à faire apparaître un risque lié à la consommation de certains compléments vitaminés !
Ces ingénieux chercheurs ont d’ailleurs opportunément « oublié » d’autres variables, qui auraient pu remettre en cause leurs résultats. Par exemple, ils n’ont pas pris en compte l’état de santé des femmes de l’étude (!), ils ont étudié un segment sociologique bien déterminé de la population américaine et, surtout, ils n’ont pas cherché à savoir si les vitamines prises en complément étaient naturelles ou artificielles.
En conclusion, cette grande étude a brouillé le tableau, au lieu de contribuer à le clarifier. Elle a permis à des journaux de vendre beaucoup de papier, et sans doute renforcé la conviction de nombreux médecins que, face à la maladie, les médicaments chimiques sont la seule réponse sérieuse.
Surtout, cette étude a probablement déstabilisé de nombreuses personnes qui prenaient des compléments alimentaires pour améliorer leur santé.
(3) La page est accessible à l’adresse suivante : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
(4) [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
                                                                        X
LaNutrition.fr s’est senti un devoir de rectifier les inexactitudes et omissions des auteurs [Dr. Fricker and Pr. Cynober] [sur l’inutilité d’une supplémentation] et a répondu de façon précise point par point : réponse au livre.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
« Non, les compléments vitaminés ne sont pas bons pour la santé ! », titrait le magazine L’Express le 18 décembre 2013 (1).
Cet article selon lequel « La plupart des suppléments n’empêchent pas les maladies chroniques ou la mort. » n’est pas un article scientifique. C’est en fait un simple éditorial, écrit par quelques médecins américains anti-compléments alimentaires, en réaction à la parution d’un travail de recherche publié le même jour par d’autres chercheurs qui cherchaient à mieux définir le rôle des compléments multivitaminés dans la prévention du cancer et des maladies cardiovasculaires (4).
Dans ce travail de recherche, seules 4 études utilisant un mélange de vitamines avaient été examinées :
  • une étude avait testé l’effet de 3 vitamines et 2 minéraux
  • une autre avait testé 13 vitamines et 17 minéraux
  • une troisième avait testé 3 vitamines
  • une quatrième avait testé 14 et 12 minéraux avec ou sans vitamine E
  • une dernière avait testé un complément multivitaminé à la composition inconnue

5 études différentes ayant utilisé des produits différents, en nombre différent, en concentrations différentes et en qualités différentes. C’est un peu comme si on avait comparé de l’aspirine à du gingembre, à de la laitue et à du lait de soja. Résultat : l’âge du capitaine
(…)
Le plus important dans cette étude c’est qu’en aucun cas les chercheurs n’ont cherché à examiner la qualité de vie !

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 12603
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 70
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Vitamine E: Besoins réels Empty Re: Vitamine E: Besoins réels

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum