Mirzoune et Ciboulette SGSC
Bienvenue sur Mirzoune et Ciboulette!

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Mirzoune et Ciboulette SGSC
Bienvenue sur Mirzoune et Ciboulette!
Derniers sujets
» Blagues et Funny clips 13
par Luc Mer 22 Mai 2024 - 11:16

» English Corner: Anti-Stress & Neuro-Protective Effects of Thiamine (B1)
par Luc Dim 5 Mai 2024 - 9:41

» Démangeaison et Histamine – Journal de Suivi 2
par Luc Mar 23 Avr 2024 - 12:23

» Impact réversible ou non des émulsifiants sur le microbiome
par Luc Lun 15 Avr 2024 - 8:16

» Infos santé. Divers SCE 2
par Luc Lun 8 Avr 2024 - 10:56

» Effets anti-thyroïde des oméga-3
par Luc Lun 1 Avr 2024 - 15:49

» Les acides gras pour les nuls
par Luc Ven 29 Mar 2024 - 16:38

» Changement d'heure
par Luc Ven 29 Mar 2024 - 14:04

» Démangeaison & Histamine – Journal de suivi 1
par Luc Lun 25 Mar 2024 - 9:38

» Question d'orthographe
par Luc Dim 24 Mar 2024 - 21:18

» English corner: B6 leads to decrease of cytokines in neuropathy
par Luc Sam 16 Mar 2024 - 12:03

» Sujet "libre" connexe à l'annexion de l'Ukraine
par Luc Ven 15 Mar 2024 - 9:40

» English corner: High dose manganese
par Luc Ven 15 Mar 2024 - 8:22

» English corner: Altered GABA levels in MS patients
par Luc Lun 11 Mar 2024 - 17:02

» Neuropathie sensitive modérée par la Vit B6
par Luc Lun 11 Mar 2024 - 16:50

» English corner: B6, Brain inflammation and Quinolinate: The kynurenine pathway
par Luc Jeu 7 Mar 2024 - 10:22

» Régime protéiné & ratio Vit B6, biotine et molybdène
par Luc Lun 4 Mar 2024 - 22:26

» Additifs : Carraghénanes & Monoglycérides et Diglycérides d’Acides Gras
par Luc Ven 1 Mar 2024 - 18:41

» English corner. Potential roles of Vit B6 in inflammation and immunity
par Luc Ven 1 Mar 2024 - 10:54

» English Corner – Vit B6: How much is too much?
par Luc Mar 27 Fév 2024 - 21:39

» Effets de la Vitamine B6 sur les Neurotransmetteurs
par Luc Ven 23 Fév 2024 - 8:33

» Haute dose de B6 P5P contre algodystrophie et SCC
par Luc Dim 18 Fév 2024 - 11:29

» The English corner: Gerson therapy analyzed and somewhat criticized
par Luc Jeu 15 Fév 2024 - 17:20

» Annexion de l'Ukraine
par Luc Lun 12 Fév 2024 - 21:19

» Divers 1 - Santé et écologie
par Luc Dim 11 Fév 2024 - 23:18

» The English corner: Fix the gut
par Luc Lun 5 Fév 2024 - 11:30

» Présentation Tiphoun
par Luc Lun 5 Fév 2024 - 0:01

» Pourquoi la choline est importante en nutrition
par Luc Mar 30 Jan 2024 - 19:11

» Histoire drôle & Funny clip 12
par Luc Lun 29 Jan 2024 - 10:57

» Nutriments favorables à la respiration mitochondriale
par Luc Dim 28 Jan 2024 - 14:41

» Comment Booster votre Énergie
par Luc Dim 28 Jan 2024 - 14:14

» Pathologies d’encrassage : Fibro – Tendinite – Arthrose – Ostéoporose – Goutte – Etc.
par Luc Dim 14 Jan 2024 - 11:38

» The English Corner: Auto immune reaction
par Luc Ven 12 Jan 2024 - 18:19

» Maladie de Crohn ou Côlon Irritable (IBS) : Comment apaiser et s’en sortir ?
par Luc Ven 12 Jan 2024 - 11:00

» Contenir le candida albicans avec la phytothérapie
par Luc Mar 9 Jan 2024 - 22:08

» Le paradoxe de la vitamine B6
par Luc Sam 6 Jan 2024 - 19:15

» Bon Noël & Meilleurs Vœux
par Luc Dim 31 Déc 2023 - 10:07

» Petit dej de Luc
par Luc Ven 29 Déc 2023 - 10:37

» Quels types de Vit. B? Diffusion passive
par Luc Jeu 28 Déc 2023 - 12:51

» Coronavirus - actualités
par Luc Mar 19 Déc 2023 - 15:05

» This could be a game changer!
par Luc Lun 18 Déc 2023 - 12:23

» Jeu Wordle et Sutom
par Luc Lun 18 Déc 2023 - 7:02

» La musique que j'écoute / partage ...
par Luc Dim 17 Déc 2023 - 13:13

» English language corner 1: Liposoluble vitamins
par Luc Ven 15 Déc 2023 - 11:16

» Vaut le détour : *** It's worth the détour!
par Luc Jeu 7 Déc 2023 - 9:26

» Nouveau et envie de prendre soin de ma santé. manoelle974
par Luc Jeu 30 Nov 2023 - 14:19

» Bactérie AKK gardienne des maladies auto-immunes et témoin de votre bonne santé intestinale
par Luc Dim 26 Nov 2023 - 16:59

» Johnny et ses douleurs
par johnny-bak Lun 20 Nov 2023 - 21:43

» Nouvelles de bak
par johnny-bak Lun 20 Nov 2023 - 20:37

» Faire circuler le Qi pour palier le manque d'énergie
par Luc Dim 19 Nov 2023 - 10:08

» Quels Probiotiques pour les Allergies, les Colites et Autres Pathologies
par Luc Ven 17 Nov 2023 - 10:01

» Probiotiques à éviter en cas d’histamine / allergie
par Luc Mar 14 Nov 2023 - 9:12

» Mucus et Gène FUT2
par Luc Mer 8 Nov 2023 - 18:54

» Effet anti-thiamine du café ?
par Luc Sam 4 Nov 2023 - 11:07

» Le magnésium influe sur l’assimilation de la vit D3
par Luc Mer 1 Nov 2023 - 18:22

» Smoothie mangue épinard fruits rouges
par Luc Mar 31 Oct 2023 - 9:38

» Thyroïde & rT3 trop élevé / Mauvaise conversion de T4 en T3 ?
par Luc Dim 29 Oct 2023 - 9:52

» Impact de la bile sur le microbiote et le transit
par Luc Jeu 26 Oct 2023 - 20:09

» Personne souffrant de dysbiose et de transit irrégulier
par Luc Lun 23 Oct 2023 - 11:51

» La solution que vous attendiez tous....
par Luc Jeu 19 Oct 2023 - 21:34

» Renforcer le mucus intestinal en cas de MICI
par Luc Jeu 19 Oct 2023 - 18:50

» Inhiber les endotoxines LPS
par Luc Lun 16 Oct 2023 - 9:27

» Microbiote info diverse
par Luc Ven 6 Oct 2023 - 23:02

» Motilité Intestinale et Déficit en Thiamine B1
par Luc Jeu 5 Oct 2023 - 14:07

» Suppléments pris par Luc
par Luc Mer 4 Oct 2023 - 18:46

» Thiamine et Niacine pour Libérer la Production d'Énergie
par Luc Mar 3 Oct 2023 - 12:13

» Sport contre les addictions
par Luc Jeu 28 Sep 2023 - 8:49

» Boisson HE effets recherchés
par Luc Lun 25 Sep 2023 - 10:50

» Trop d’oméga-3 déprime le système
par Luc Dim 20 Aoû 2023 - 20:12

» Jeûne intermittent ou Peak Fasting
par Luc Ven 18 Aoû 2023 - 16:50

» Privilégier les cuissons à basse température: Pourquoi?
par Luc Ven 18 Aoû 2023 - 8:30

» Prévention des pathologies neurodégénératives
par Luc Mer 16 Aoû 2023 - 22:28

» Le point sur les omega 3: sources naturelles et compléments
par Luc Mer 16 Aoû 2023 - 18:18

» Présentation mmm
par Luc Mer 16 Aoû 2023 - 16:53

» Présentation Laura
par Luc Lun 7 Aoû 2023 - 22:44

» Comment pratiquer en voyage ?
par Madame Shiitake Lun 7 Aoû 2023 - 22:28

» Argent Colloïdal
par Invité Lun 7 Aoû 2023 - 19:53

» Comment traiter le Sibo / Sifo avec prokinétique et HE
par Luc Jeu 27 Juil 2023 - 8:24

» re - bonjour pomme bleue n24swd
par pomme bleue Jeu 6 Juil 2023 - 10:51

» Testez votre Q.I.
par Luc Mar 4 Juil 2023 - 6:31

» musique therapeutique
par Proserpine Sam 1 Juil 2023 - 15:22

» "Tubes" à partager 1 - clips musique, videos, danse
par Invité Ven 16 Juin 2023 - 13:00

» Présentation Joyce
par Luc Ven 9 Juin 2023 - 19:59

» Gut bacteria causes rheumatoid arthritis and likely all other autoimmune conditions
par Luc Lun 5 Juin 2023 - 22:01

» Détox Foie
par Chantal Lun 22 Mai 2023 - 12:57

» Comment limiter la conversion des nitrites en nitrosamines cancérigènes
par Luc Sam 20 Mai 2023 - 12:13

» Combinaison gagnante : Phytothérapie efficace contre le cancer !
par Luc Jeu 18 Mai 2023 - 12:00

» Des veines en bon état
par Luc Ven 12 Mai 2023 - 11:36

» Sibo et nutriments utiles dans un shake
par Invité Ven 5 Mai 2023 - 0:06

» conseils nutritionnels pour maigreur
par Luc Dim 30 Avr 2023 - 18:55

» Vitamine E: Besoins réels
par Luc Lun 24 Avr 2023 - 10:33

» Iode et iodure de potassium – À contre-courant
par Luc Sam 22 Avr 2023 - 18:57

» Hydrolat de romarin CT verbenone
par Luc Lun 10 Avr 2023 - 12:02

» Quels probiotiques pour pour pallier le manque d'énergie
par Luc Lun 3 Avr 2023 - 10:59

» Traiter l’intolérance à l’histamine
par Luc Sam 1 Avr 2023 - 22:35

» Le rôle de la vitamine K1 et K2 dans la coagulation sanguine
par Luc Sam 25 Mar 2023 - 10:24

» Meilleurs nutriments pour les mitochondries
par Luc Jeu 23 Mar 2023 - 18:31

» Taflo111 - Journal de suivi
par Taflo111 Ven 10 Mar 2023 - 13:07

» Prolamines et glutélines dans les céréales et pseudo céréales.
par Luc Lun 6 Mar 2023 - 22:35


Utilité & Achat de collagène hydrolysé

Aller en bas

Utilité & Achat de collagène hydrolysé Empty Utilité & Achat de collagène hydrolysé

Message  Luc Jeu 15 Sep 2022 - 16:35

1) Bienfaits du collagène
2) Sites d'achat de peptides de collagène hydrolysé
3) Collagène hydrolysé ou non, à 30% ou 95%?
Le collagène : on s’y colle ?
(Il assouplit vos articulations et ressoude vos os)
Par Léa Wauquier. SCE  09/22
Composant majeur pour redonner de la souplesse à vos articulations en cas d’arthrose, redensifier vos os fragiles… Il s’agit de la protéine numéro 1 de notre corps : le collagène. Il pourrait être un véritable atout après 50 ans d’autant que le corps le synthétise bien moins avec l’âge. Face aux promesses publicitaires, notre experte en pharmacie naturelle nous guide pour faire un choix santé éclairé !
Léa Wauquier est une docteure en pharmacie. Diplômée de la faculté de pharmacie de Montpellier, elle s’est également spécialisée en homéopathie (DU) et en micronutrition.
Le collagène est la protéine la plus abondante du corps humain. C’est l’un des composants importants de la matrice extracellulaire (MEC), c’est‑a‑dire la matière qui se situe entre nos cellules. On l’appelle aussi le ciment intercellulaire.
Chaque tissu contient de la MEC. Elle joue un rôle mécanique (résistance lors des étirements, compression des tissus), de régulation, de filtre, de signalisation, etc. Le collagène est partout (ou presque). On le retrouve dans tous les tissus qui ont besoin de solidité tels que la peau, les tendons, les ligaments, les cartilages, le tissu osseux, les muscles et les tissus conjonctifs, soit près de 30 % des protéines totales !
Selon leur structure, leur fonction et leur localisation, 29 types de collagène ont été identifiés dans le corps humain.
Capital collagène, où en est le vôtre ?
Il faut savoir que nous disposons d’un capital collagène tout comme d’un capital soleil. Cependant dès l’âge de 20-25 ans, notre capacité de synthèse du collagène diminue d’environ 1,5 % par an et sa concentration baisse petit à petit. Cela entraîne une détérioration progressive des tissus conjonctifs qui participe au vieillissement cutané, à la fragilisation de nos os et de nos articulations ainsi qu’à une perte musculaire.
Pour vous donner un ordre d’idée, la diminution est de 30 % à 40 ans, 45 % à 50 ans 60 % à 60 ans. À 80 ans, environ 75 % du collagène a disparu de notre corps qui a vieilli !
Figure : Genou enflammé douloureux.
De plus, de nombreux facteurs environnementaux peuvent accélérer sa destruction comme l’exposition solaire intense, les sucres raffinés en excès, le tabac, l’alcool, le sport intensif. Rides, ridules, relâchement cutané, vergetures, douleurs, raideurs articulaires, blessures notamment chez le sportif peuvent être des signes évocateurs. Autant dire que son rôle est indispensable à bien des égards.
« 3 en 1 » : peau de bébé, articulations ressoudées et os redensifiés !
S’il se retrouve dans de nombreuses parties de notre corps, c’est qu’il a bien des fonctions essentielles à notre bonne santé.
Pour des articulations souples !
Avec l’âge et l’activité physique, nos articulations s’usent naturellement. L’usure du cartilage articulaire touche les genoux, les hanches, la colonne vertébrale, le cou, les doigts ou les chevilles. Les premiers signes peuvent apparaître entre 40 et 50 ans. La supplémentation en collagène permet d’améliorer la santé de nos articulations et, au niveau des tendons, elle aide à une resynthèse des fibres pour une récupération accrue et une diminution des tendinites.
En effet, le collagène contribue également à environ 65 à 80 % du poids sec des tendons et leur confère leur résistance aux contraintes d’impact élevé.
Ainsi, le collagène joue un rôle vital dans le maintien de la santé des tendons et l’atténuation des risques potentiels de blessures dans le sport.
Les études sur la supplémentation dans l’arthrose (cause la plus courante d’invalidité) ont prouvé une diminution de la raideur des articulations, de la douleur et une amélioration de la fonctionnalité.
Trois formes sortent du lot (pour de bonnes raisons !) (Encart)
On évoquera dans cet article trois principaux types de collagène :
-     Le type I : C’est de loin le plus abondant de notre corps (90 %). Il est essentiel à la santé générale. On le retrouve dans pratiquement tous les tissus, dans les tendons, les ligaments, les organes ainsi que dans les os et dans le tube digestif. Effectivement, le collagène au niveau intestinal permet de renforcer la muqueuse et participe à son intégrité en tant que barrière. Autrement dit, il lutte contre le phénomène de l’intestin « perméable ». Au niveau de la peau et plus spécifiquement du derme, il permet d’apporter de la souplesse et de la fermeté et favorise également la cicatrisation.
-     Le type II : On le retrouve principalement dans les cartilages (l’amortisseur de vos articulations). Celui-ci est indispensable à la santé de vos articulations et à leur bon fonctionnement.
-     Le type III : C’est un composant majeur des muscles et de la paroi des vaisseaux sanguins. En association avec le type I, il confère à la peau son élasticité et sa fermeté.
(Fin de l’encart).
Des os en béton (de collagène !)
Avec l’âge, nos os deviennent plus fragiles et moins résistants. Dans le tissu osseux, le collagène est produit par les ostéoblastes, il forme des lamelles, ces dernières qui confèrent aux os leur résistance.
Des investigations chez des rongeurs ainsi que des expériences in vitro ont suggéré une influence de peptides de collagène spécifiques (SCP) sur la formation osseuse et la densité minérale osseuse (DMO). L’objectif de l’étude était de comparer l’effet de l’administration orale quotidienne de 5 g de peptides de collagène sur douze mois, par rapport à un placebo, sur la DMO chez les femmes ménopausées présentant une réduction primaire de la densité minérale osseuse liée à l’âge.
Les données démontrent que la consommation de SCP a augmenté la densité minérale osseuse chez les femmes ménopausées avec une réduction primaire de la DMO liée à l’âge. De plus, la supplémentation en SCP était associée à un changement favorable des marqueurs osseux, indiquant une augmentation de la formation osseuse et une réduction de la dégradation osseuse.
Pour une peau préservée…
La supplémentation en collagène augmente l’élasticité et l’hydratation de la peau et diminue la profondeur des rides. Il favorise aussi la cicatrisation des plaies et ralentit le vieillissement cutané. La supplémentation orale en collagène hydrolysé (qui présente une très bonne assimilation), car le collagène est prédécoupé (= hydrolysé en peptides) a été favorable. À titre d’illustration, une supplémentation pendant 90 jours est efficace pour réduire le vieillissement cutané à une dose moyenne de 3 g par jour.
Dans ces études, la supplémentation en collagène est généralement sans danger et aucun événement indésirable n’a été signalé. Aujourd’hui, on retrouve donc de nombreuses études scientifiques sur l’effet de la supplémentation en collagène qui prouvent son efficacité et son bénéfice santé sur de nombreux points.
Rassurez-vous, que cela soit par votre assiette ou à l’aide de compléments, il est possible de l’intégrer à votre routine quotidienne. Je vous  guide pour faire un choix éclairé.
Commencez par étoffer vos menus !
Le premier réflexe, comme toujours, c’est avant tout d’optimiser votre assiette ! On parle ici de source « exogène », c’est‑a‑dire extérieure à notre corps. Malheureusement, nos habitudes alimentaires ont changé et il se fait rare de consommer des bouillons d’os de poulet et de poissons, par ailleurs incroyables sources de collagène !
Nos ancêtres cuisinaient de savoureux bouillons d’os d’animaux chassés, ce qui permettait de libérer des os et des tendons le collagène de même que des acides aminés comme la proline, la glycine, la glutamine ainsi que tous les minéraux assimilables comme le calcium, le magnésium, le phosphore, le silicium, mais aussi le sulfate de chondroïtine… Tout ce « petit monde » étant très bénéfique pour nos intestins et articulations !
Idéalement donc, si vous souhaitez en consommer de manière naturelle, il vous faut prendre le temps de cuisiner un bouillon chaque semaine et de consommer un petit bol de 200 ml, environ 3 fois par semaine. On trouve sur Internet de nombreuses recettes.
Par ailleurs, il faut savoir que si l’on suit les régimes dits végan ou végétalien, la consommation de collagène est souvent insuffisante, car on le retrouve principalement dans le règne animal.
Aidez votre corps à en fabriquer !
On parle ici de source endogène. Ce qui signifie que nous sommes capables, « en interne », de fabriquer le collagène à partir d’éléments plus petits tels que les acides aminés et des cofacteurs (des molécules qui vont être essentielles à leur assemblage).
Ainsi, la capacité de synthèse dépend d’une part de l’apport en acides aminés comme la proline (qu’on trouve dans le blanc d’œuf, la protéine de soja, les produits laitiers, le chou, les asperges, les champignons, les graines de tournesol et les algues) et de la glycine (la peau de porc et de poulet, le bœuf, les blancs d’œufs, la morue, les graines de tournesol, les algues et les protéines de soja).
Des expérimentations encourageantes ! (encart)
Chez des athlètes, un essai clinique de vingt-quatre semaines a montré une amélioration des douleurs articulaires chez ceux supplémentés par un hydrolysat de collagène. Cela renforce l’idée qu’il permet de booster la santé de nos articulations et éventuellement de réduire le risque de détérioration de celles-ci pour les personnes les plus à risque.
En cas de blessure, notamment chez le sportif, il est très intéressant de se supplémenter tous les jours jusqu’à cicatrisation, puis en entretien 3 fois par semaine.
Un autre essai clinique d’une durée de vingt-quatre semaines a montré une amélioration des douleurs articulaires chez les athlètes supplémentés avec 10 g d’hydrolysat de collagène pour soutenir la santé des articulations et réduire le risque de détérioration des articulations.
La prise quotidienne contribue à préserver et maintenir les muscles, les tissus articulaires (cartilages, ligaments, tendons) et les tissus conjonctifs.
(Fin de l’encart).
Mon mode d’emploi pour commencer votre cure !
Le collagène peut avoir différentes origines dans les compléments alimentaires : bovin, marin ou encore extrait de différentes sources telles que le poulet ou les œufs. La dose de collagène généralement préconisée est de 3 à 10 g par jour ; cela dépendra des indications, des pathologies, des troubles rencontrés. Cela devra être personnalisé en fonction des indications.
La posologie doit respecter les modalités d’utilisation du complément que vous choisirez, certains brevets de collagène ne nécessitent pas une dose aussi élevée. Quelle que soit la provenance de l’extrait, les protéines complètes de collagène (collagène natif) présentent une taille trop élevée pour être absorbées par la muqueuse digestive.
Pour contourner ce problème, les fabricants pratiquent une hydrolyse afin de couper ces protéines en plus petits morceaux qu’on appelle alors des peptides. Les effets secondaires du collagène sont très rares et se traduisent en principe par de légers troubles digestifs (ballonnements).
Attention toutefois au risque d’allergie lié à la provenance du collagène fabriqué à partir d’allergènes alimentaires comme le poisson, les crustacés ou les œufs.
La capacité d’assimilation : clé de l’efficacité !
Figure : Choisissez un collagène hydrolysé, en peptides bioactifs, qui sera mieux assimilé.
Pour une action globale vous devez vous assurer de consommer du collagène hydrolysé en peptides bioactifs, beaucoup mieux assimilé et plus biodisponible, peu importe l’origine (bovine ou marine), et ce à condition que le produit suive la réglementation européenne (normes plus strictes au niveau de la pureté du collagène). Le poids moléculaire doit se situer entre 2 000 et 6 000 daltons.
Il existe des collagènes brevetés comme les brevets Peptan® ou Naticol®. Privilégiez dans la mesure du possible des hydrolyses douces, plus qualitatives, réalisées sans solvant organique, sans additif ; celui-ci peut être associé à de la vitamine C.
Les peptides de collagène sont des nutriments qui pourront former indifféremment les trois types de collagène dans l’organisme, donc le choix du type n’est pas très important. Ce qui prime c’est la capacité d’assimilation!
Vitamine C : l’ingrédient phare des sérums anti-âge ! (encart)
Ne la négligeons pas : la vitamine C est un cofacteur indispensable à la synthèse du collagène ! C’est d’ailleurs pour cette raison qu’on la retrouve dans les sérums anti-âge pour une action locale sur la peau. De plus, elle permet de lutter contre le stress oxydatif responsable du vieillissement prématuré. Donc n’oubliez pas les agrumes, les poivrons, le chou frisé, les brocolis, la goyave et le persil, voire une supplémentation de vitamine C sous forme naturelle issue de l’acérola.
(Fin de l’encart).
Pour les végétariens : des alternatives intéressantes !
Si vous recherchez une action plus spécifique sur la peau, le brevet Ovoderm®, à raison de 1 gélule par jour de 300 mg est intéressant, car il peut être proposé aux végétariens. En effet, ce brevet issu de la membrane d’œuf est naturellement riche en collagène, mais aussi en élastine et en acide hyaluronique très bénéfique pour la peau (par exemple : Dynveo, collagène végétarien).
Si vous recherchez une action plutôt orientée sur la santé articulaire (convient aussi aux végétariens), le brevet Ovomet® est un collagène qui provient également de membrane d’œuf de poule et chaque gélule de 300 mg contient du collagène natif (22 %), mais également d’autres molécules comme l’élastine (25 %), l’acide hyaluronique (3 %), lysozyme (1 %), glucosamine, sulfate de chondroïtine, kératine, acides aminés soufrés (Ovocartil de Nutrixeal).
« Quelle solution si je suis végétalien ? »
Pour les végans ou végétaliens, la seule alternative possible est la supplémentation en glycine qui peut être associée à de la vitamine C (glycine de Nutrixeal). Désormais, il ne vous reste plus qu’à trouver celui correspondant à vos besoins santé !

Léa Wauquier


Dernière édition par Luc le Dim 18 Sep 2022 - 9:53, édité 2 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 12603
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 70
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Utilité & Achat de collagène hydrolysé Empty collagène hydrolysé à 30 ou 90 %

Message  Luc Jeu 15 Sep 2022 - 16:39

Commentaires
Comme précisé dans l’article, nous obtenons un meilleur résultat en associant un peu de vitamine C avec le collagène.
Notez que quand on parle de peptides de collagène hydrolysé, c’est en général à hauteur de 30% que le collagène est hydrolysé / directement assimilable, si non précisé. Sinon ça coûterait plus cher.
Le dosage optimal varie de 3 à 10 gr, selon la pureté du produit.
Hydrolysé signifie que les peptides sont biodisponibles pour fabriquer n’importe quel type de collagène, selon les besoins de l’organisme.
Pour la plupart des collagènes achetés sur les sites de nutrition sportive, le dosage adéquat est 5 à 10 gr par portion. 20 gr par jour. Les personnes âgées de 50 ans et plus peuvent augmenter le dosage, jusqu’à hauteur de 50 % de l’apport de protéines requis.
Perso, je prends 1 à 2 càc dans un shake protéiné ou lorsque j'ai fait exploser le compteur en leucine (œufs, fromage blanc entier, yaourt grec). je fixe le seuil de leucine à 2.5 gr sinon la stimulation de croissance est assez importante. La glycine doit rester nettement supérieure à la leucine, en pourcentage des AJR.
Achat possible combiné :
- Nutrimuscle.com   Utilité & Achat de collagène hydrolysé 3390219231 Utilité & Achat de collagène hydrolysé 3390219231
34.95 € 500 gr
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Peptides de collagène bovin Peptan® 2000 Daltons (hydrolysat de collagène). Certifié HACCP et ISO9001. Traçabilité des matières premières.
Optimisé pour les tendons et les articulations.
Livraison gratuite en point relais (Bpost) ou 4.95 € à domicile. Gratuit si min. 70 €.
NB : Vitamine C OK =>  Quali-©: 19.95 € pour 150 gr.
- iherb.com
567 gr. 39.99 €
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Peptides de multi-collagène hydrolysés, 5 types I, II, III, V et X, En poudre, Non aromatisés,
Peptides de collagène hydrolysé issu de bovins nourris à l'herbe, bouillon d'os de poulet biologique, bouillon d'os de bœuf biologique, peptides de collagène hydrolysé issu de poissons sauvages (morue, vivaneau), collagène issu de membrane de coquille d'œuf.
- Bulkpowder.com
20.99 € pour 500 gr.
Collagène hydrolysé (bovin), vitamine C (acide ascorbique).
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Livraison Gratuite si commande de + de 60 €, sinon 3.95 €.
Info insuffisante sur la proportion de collagène hydrolysé, et le type de vitamine C.  Mais si on se fout de la Vitamine C, c’est acceptable (30% hydrolysé, probable).
NB : Ils ont l'art d'envoyer des promo "exceptionnelles" tous les 2 ou 3 mois. Tenir le panier en attente, si déjà client.
- myprotein.com :   Utilité & Achat de collagène hydrolysé 3390219231
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
35.99  1 Kg.  +/ 95 % hydrolysé.
35% sur ce Produit | CODE : MV35 (date limite ?)
Attention, rappel: Leur vitamine C n'est pas pure : 50/50. Je n’en achète pas là. Attention à la date de validité (DLU), si rotation de stock insuffisante.
NB : PR le + intéressant. Si vous commandez aussi de la poudre de protéine ou du beurre de cajou, ça va.

Remarque : Ce type de produit se prend volontiers dans une shake ou avec du jus d’orange. Sinon le goût n’est pas terrible.

Recette avec jus d’orange :
120 ml de jus d’orange
25  ml de jus de citron
50 ml d’eau
2 càc de peptides de collagène nature
½ dose de Mg (1.5 gr de bisglycinate de Mg)
Mini-pincée d’acide ascorbique.


Dernière édition par Luc le Dim 18 Sep 2022 - 9:57, édité 4 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 12603
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 70
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Utilité & Achat de collagène hydrolysé Empty Re: Utilité & Achat de collagène hydrolysé

Message  Luc Jeu 15 Sep 2022 - 18:58

2 posts intéressants: 
*) Bouillon d’os recette
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Le bouillon de volaille, à l’ancienne (bone broth), contient une variété de précieux nutriments, dont certains font défaut dans notre alimentation « moderne », sous une forme que votre corps peut facilement absorber et utiliser.
Cuisson des os de volaille à feu doux, pdt 2H30 à 3H, dans un fond d’eau épicé. Couvrir d’eau peu chlorée et laisser mijoter. Un volume d’eau suffisant pour une longue cuisson, en  couvrant la carcasse + 1 cm.
J’ajoute aussi 2 càs de vinaigre de cidre bio pour aider à la dissolution de la carcasse de viande.
*) Gélatine, stress et longévité
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Article de Ray PEAT PhD – Traduction.
Le collagène antagonise le catabolisme

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 12603
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 70
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Utilité & Achat de collagène hydrolysé Empty Collagène hydrolysé ou non ?

Message  Luc Sam 17 Sep 2022 - 23:44

Collagène hydrolysé ou non ?
Nutriments utiles pour la synthèse du collagène endogène
La synthèse du collagène fait intervenir les nutriments suivants (composé majoritairement de deux acides aminés, la glycine et la proline): Au niveau des vitamines, c'est la Vit C qui joue un rôle déterminant; et pour les oligoéléments, ce sont le zinc, le manganèse et aussi la silice.
Source : Petzouille (pharmacien).
NB: le collagène (1/4 des protéines) contient des quantités très significatives de silicium (liaison covalente).
Source exogène (via un supplément ou l’alimentation)[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Rappel : Pour que le collagène apporté par un supplément soit assimilable par l’organisme les molécules doivent posséder une masse moléculaire entre 2 000 et 6 000 daltons.
C’est pour cela que le collagène vendu est constitué de peptides de collagène hydrolysé. Hydrolysé ou découpé en molécules biodisponibles. On répète : Quand la protéine de collagène est hydrolysée (fragmentée), elle devient un élément nutritif  très soluble et assimilable par l’organisme.  L’organisme peut alors l’utiliser selon les besoins du métabolisme, dans différents types de tissus.
Rappel : La richesse du bouillon d'os en glucosamine, chondroïtine, acide hyaluronique et collagène biodisponible en font un allié pour les problèmes articulaires et l’intégrité des parois intestinales. (1)
Efficacité d’un collagène non hydrolysé
Mais, si le collagène est hydrolysé à 30 %, le reste des acides aminés conservent une fonction physique. Comprenez que les 70 % restant ne seront pas –  ou alors seulement partiellement –incorporés dans les tissus. Ces 70 % garderont toutefois une action physique. (2) Par exemple un effet GABA-like sur le moral, ou une action calmante, modérée, sur l’arthrose. Il semble que le collagène demande une prise prolongée avant de commencer à faire effet, dans certains cas, soit au moins 3 mois. Mais certains effets se font ressentir plus rapidement, notamment sur la douleur. (3)
Le collagène non hydrolysé (supplémentation) ne pourra pas agir directement sur la reconsolidation des ligaments des articulations, les cartilages et les tendons, en cas de traumatisme.  La taille des molécules sera trop importante pour passer intact la barrière intestinale. Mais il y aura bien une action physique, électrique.
Sources & Références
1) La richesse du bouillon d'os en glucosamine, chondroïtine, acide hyaluronique et collagène biodisponible en font un allié pour les problèmes articulaires et l’intégrité des parois intestinales.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
2) Action physique de la glycine
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Extrait :
Le collagène n’a pas besoin d’être métabolisé et dès lors découpé en peptides pour avoir une fonction.
Les cellules de la peau et les cellules nerveuses et de nombreuses autres cellules sont "électriquement" stabilisées par la glycine, et cet effet est actuellement décrit en termes d'un "courant chlorure " (“chloride current”).  Divers mécanismes ont été proposés pour les effets protecteurs de certains des acides aminés, basés sur leur utilisation comme énergie ou à d'autres fins métaboliques, mais il est évident que la glycine et l'alanine agissent d’une manière protectrice sans être métabolisés, tout simplement grâce à leurs propriétés physiques.
Une petite dose de glycine prise peu de temps après un accident vasculaire cérébral a accéléré la récupération, la prévention de la propagation de blessure par ses actions inhibitrices et anti-inflammatoires. Son action stabilisante sur les nerfs, en augmentant la quantité de stimulation nécessaire pour activer les nerfs, est protectrice dans l'épilepsie, aussi. Cet effet est important dans la régulation du sommeil, la respiration et le rythme cardiaque.
L’activité antispasmodique de la glycine a été utilisée pour soulager les spasmes musculaires de la sclérose en plaques. On pense qu’elle modère certains des symptômes de la schizophrénie.
Une publication récente montre que la glycine soulage la colite; mais l'utilisation de la gélatine, en particulier sous la forme d'un bouillon de bœuf concentré gélatineux, contre la colite, la dysenterie, les ulcères, la maladie cœliaque, et d'autres maladies du système digestif, remonte à très loin dans l'histoire médicale. L'observation de Pavlov de son efficacité dans la stimulation de la sécrétion des sucs digestifs eut lieu parce que la valeur stimulante du bouillon avait déjà été reconnue.
Source : Gélatine, stress et longévité.Ray PEAT Ph.D
Le collagène antagonise le catabolisme. (Voir le lien ci-dessus).
3) Effets du collagène
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Liens intéressants
*) Le collagène va là où l’organisme en a besoin!
Consumers often take collagen to achieve a specific benefit, such as improving skin elasticity or joint function. But according to Mills, “Our bodies have a way of prioritizing. So if we need protein for wound healing, that’s going to be the body’s number one priority in terms of where it’s going to allocate amino acids and build a protein. … We might be taking a collagen supplement for our skin, [but] once we digest and absorb it, they become part of the amino acid pool and get used where they’re needed.”
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
=> Si nous décidons de prendre du collagène hydrolysé, avec un objectif ciblé, c’est le cerveau qui décidera de l’usage qui en sera fait. D’où l’intérêt de soigner la fréquence et le dosage.
*) Info sur la glycine (collagène ou glycine ?)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
*) [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] – also known as [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], is found in liver, eggs, and dairy products. It can reduce the activity of matrix metalloproteinase (MMPs) and increase collagen production.
DOI: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Vitamin A antagonizes decreased cell growth and elevated collagen-degrading matrix metalloproteinases and stimulates collagen accumulation in naturally aged human skin.
Aloe vera supplements can improve the wrinkling of the skin by increasing collagen production and decreasing collagen degradation. Patients who used aloe vera for 90 days showed an increase in collagen production and a decrease in [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] gene activity.
Same source.
*) La glycine contrôle l’excitation nerveuse (effet gaba-like de la glycine)
La plupart des neurones inhibiteurs du cerveau et de la moelle épinière utilisent soit l'acide γ-aminobutyrique (GABA) soit la glycine comme neurotransmetteur.
IL existe des neurotransmetteurs excitateurs comme le glutamate et l'acétylcholine ; ils produisent une augmentation de l'activité des cellules postsynaptiques. Au contraire, les neurotransmetteurs inhibiteurs comme la glycine et l'acide γ-aminobutyrique (ou GABA) réduisent l'efficacité de la propagation des signaux électriques. Ils apaisent, jusqu’à trouver un certain un équlibre.
[url=https://www.insb.cnrs.fr/fr/cnrsinfo/role-de-la-glycine-excitatrice-dans-le-controle-de-ladaptation-emotionnelle-lenvironnement#:~:text=Les neurotransmetteurs excitateurs comme le,la propagation des signaux %C3%A9lectriques][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
GABA and glycine are arguably the most important inhibitory neurotransmitters in the brain.
*) What is GABA
Neurotransmitters like GABA serve important roles, communicating with the nervous system to help your body and mind maintain equilibrium. GABA’s primary purpose is to help to keep your nervous system from getting overactive in times of stress, helping to prevent stress from negatively impacting your physical and emotional health.
GABA produces a calming effect by binding to special proteins in your brain called GABA receptors. Increased GABA activity in your brain is associated with better sleep, less stress, and an overall calmer mind. In contrast, too much breakdown of GABA is linked with more stress and problems with sleep.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
GABA and Valerian Root
Valerian root is derived from a plant of the same name that is native to parts of Europe and Asia but is also grown in North America as well. For centuries, valerian has been used as a sleep aid in the parts of the world where it grows. It’s also often used for its calming, soothing effects. 
This relaxing herbal remedy primarily works by increasing GABA activity in the brain. Valerianic acid, one of the primary compounds in valerian root, has been found to have an inhibiting effect on the breakdown of GABA in your brain. 
While increased GABA breakdown can make you feel stressed and give you trouble sleeping, valerian root can help to calm your mind and get you settled down and ready for a good night’s sleep.
(Same source).
GABA and Exercise 
Exercise is one of the most important aspects of a comprehensive stress management routine. Getting regular exercise helps to increase the production of endorphins, hormones associated with feelings of calm and peace. In addition to boosting your endorphins, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] That means that moving your body each day can help to promote a calmer, happier mind.
(Same source).
Conclusion 
GABA and glycine are two essential amino acids that serve important purposes in your body. While glycine helps to form creatine and collagen and can play a role in helping you sleep, GABA primarily acts as a neurotransmitter, keeping your nervous system activity balanced out
You can get both of these amino acids from both foods and supplements, but they’re also produced naturally by your body.

(Same source).

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 12603
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 70
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Utilité & Achat de collagène hydrolysé Empty Re: Utilité & Achat de collagène hydrolysé

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum