Mirzoune et Ciboulette SGSC
Bienvenue sur Mirzoune et Ciboulette!

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Mirzoune et Ciboulette SGSC
Bienvenue sur Mirzoune et Ciboulette!
Derniers sujets
» Achat de vitamine C et caractéristiques
par Luc Aujourd'hui à 13:45

» Où achetez-vous vos compléments alimentaires ?
par Luc Aujourd'hui à 11:37

» Histoire drôle en image & Funny clip 10
par Luc Hier à 21:47

» Analyse thyroïde
par Matogato Hier à 20:48

» Thyroïdite d’Hashimoto, un fléau mondial
par darky35 Hier à 9:53

» Spiruline, chorella et problèmes respiratoires
par Luc Mar 12 Oct 2021 - 8:49

» L'argile qui guérit - Raymond Dextreit
par Luc Lun 11 Oct 2021 - 21:13

» Bon anniversaire Matogato
par Matogato Jeu 7 Oct 2021 - 9:40

» Spaghettis de courgette crue, tomate fraîche basilic, ail, huile d'olive.
par Flo Mer 6 Oct 2021 - 15:11

» coronavirus et vaccination
par Flo Mer 6 Oct 2021 - 12:11

» Laissez-moi sortir
par Flo Mar 5 Oct 2021 - 20:10

» Comment lutter contre la psychose collective
par Flo Mar 5 Oct 2021 - 12:28

» Joyeux anniv Mezame
par Mezame Dim 3 Oct 2021 - 22:27

» Alternative santé News
par darky35 Dim 3 Oct 2021 - 16:08

» Coronavirus - actualités
par darky35 Ven 1 Oct 2021 - 0:46

» Fascias Libérés, Santé retrouvée.
par Flo Lun 27 Sep 2021 - 15:55

» La respiration
par Luc Lun 27 Sep 2021 - 11:00

» Intestins gonflés : questions Sibo and Co
par darky35 Ven 24 Sep 2021 - 13:27

» Arthrose: Mécanismes d'apparition-Alternatives aux anti-inflammatoires
par Luc Mer 22 Sep 2021 - 11:58

» Infos santé. Divers SCE 2
par Luc Dim 19 Sep 2021 - 20:59

» "Tubes" à partager 1 - clips musique, videos, danse
par darky35 Dim 19 Sep 2021 - 11:57

» Intolérance: Le syndrome d’activation mastocytaire
par darky35 Dim 19 Sep 2021 - 11:34

» Traiter l’intolérance à l’histamine
par Luc Dim 19 Sep 2021 - 10:26

» Tactique Coronavirus
par Luc Dim 19 Sep 2021 - 10:21

» Bon anniversaire Herode
par Proserpine Jeu 16 Sep 2021 - 10:36

» Bon anniversaire Florence
par Nell74 Ven 10 Sep 2021 - 14:46

» Bon anniversaire Anthodu89
par Anthodu89 Jeu 9 Sep 2021 - 9:41

» Vitamines liposolubles A, D, E, K. Quelles proportions?
par Luc Dim 5 Sep 2021 - 18:00

» Prostate: Traitement naturel de l'hyperplasie bénigne
par Luc Sam 4 Sep 2021 - 10:54

» Omega-3 : Comment choisir ?
par Luc Sam 4 Sep 2021 - 9:26

» Dossier arthrose et compléments
par Luc Dim 29 Aoû 2021 - 19:33

» Avis sur chrondo , gluco et msm
par Luc Dim 29 Aoû 2021 - 18:57

» Impact de la vit D sur les cellules Treg
par Luc Mar 24 Aoû 2021 - 11:12

» La Vitamine D module la réponse du système RAAS.
par Luc Lun 23 Aoû 2021 - 12:15

» Vitamines B Complexes & Dioxyde de titane ...
par Luc Mer 18 Aoû 2021 - 22:10

» Thé vert et prévention AVC et Alzheimer
par Luc Mar 17 Aoû 2021 - 22:16

» Vous voyez flou, des taches apparaissent: DMLA ...
par Luc Sam 14 Aoû 2021 - 11:05

» darky35-Journal de suivi sibo hydrogène/méthane
par Luc Jeu 12 Aoû 2021 - 7:48

» Bicarbonate et inflammation - Mise au point
par Luc Lun 9 Aoû 2021 - 12:31

» Découverte du mécanisme causant le syndrome du côlon irritable
par darky35 Ven 6 Aoû 2021 - 14:15

» Crampes & ions mal équilibrés
par Luc Mer 4 Aoû 2021 - 10:58

» Quel airco choisir?
par Luc Lun 2 Aoû 2021 - 10:11

» Divers 1 - Santé et écologie
par Luc Dim 1 Aoû 2021 - 7:53

» Infos santé. Divers SCE 1
par Luc Sam 31 Juil 2021 - 9:00

» Divers 1: Économie & politique.
par Luc Sam 31 Juil 2021 - 8:19

» Vitamines de grossesse pas indispensables
par Luc Mer 28 Juil 2021 - 10:01

» Faire connaissance avec le clair ressenti
par Nell74 Jeu 22 Juil 2021 - 17:00

» Bon anniversaire lmichelle
par Luc Mer 14 Juil 2021 - 11:11

» Comprendre les fascias
par Luc Ven 9 Juil 2021 - 9:47

» La minute du rire 1
par Luc Ven 25 Juin 2021 - 18:45

» Cancer : avec le sport, combattez plus fort !
par Luc Jeu 24 Juin 2021 - 9:55

» Promo Bulkpowder
par Luc Lun 21 Juin 2021 - 16:49

» Dialogue intestins/cerveau
par Luc Mer 16 Juin 2021 - 9:16

» Anti calcaire & Salle de bain propre ?
par Luc Sam 5 Juin 2021 - 7:41

» Bon anniversaire Chantal
par Chantal Dim 30 Mai 2021 - 8:19

» Cancer (myélome)
par darky35 Ven 28 Mai 2021 - 11:55

» Coco boisson
par Luc Lun 24 Mai 2021 - 9:26

» compléments protéinés en poudre
par darky35 Ven 21 Mai 2021 - 0:04

» Retour d'expérience commande douane
par Luc Sam 15 Mai 2021 - 8:25

» Bon anniversaire Céline 57
par Luc Ven 14 Mai 2021 - 13:21

» Index glycémique des laits végétaux
par Luc Jeu 13 Mai 2021 - 17:35

» Calmer le psoriasis de l'intérieur par le dr raphaël Perez
par Anthodu89 Mar 11 Mai 2021 - 9:49

» Bon anniversaire breizh29
par Proserpine Sam 8 Mai 2021 - 11:19

» Bonsoir à tous - letruc
par Anthodu89 Ven 7 Mai 2021 - 8:12

» HE et lombalgie
par Luc Lun 3 Mai 2021 - 9:46

» Détox ML: Quels suppléments?
par Luc Dim 2 Mai 2021 - 10:05

» Vaccins & hydroxyde d'aluminium
par Luc Sam 1 Mai 2021 - 11:05

» Bon anniversaire Patiloup
par patiloup Ven 30 Avr 2021 - 16:39

» Quels Probiotiques pour les Allergies, les Colites et Autres Pathologies
par Luc Mar 20 Avr 2021 - 7:50

» Divers inclassables
par Proserpine Sam 10 Avr 2021 - 14:50

» chien fan de Météo
par Luc Lun 5 Avr 2021 - 15:37

» Voie de détoxification & CYP450
par Luc Lun 5 Avr 2021 - 10:44

» Allergies et Huiles essentielles
par Luc Dim 4 Avr 2021 - 13:08

» 50% des gens souffrent d'inflammation des gencives
par Luc Mar 30 Mar 2021 - 9:04

» Changement d'heure
par Luc Dim 28 Mar 2021 - 11:16

» Hospitalisation et HE – Prévention contre les Germes
par Luc Dim 28 Mar 2021 - 10:06

» Les AG saturés – À contre-courant
par Luc Sam 27 Mar 2021 - 11:23

» Hypo-thyroïdie malgré des analyses normales
par Luc Ven 26 Mar 2021 - 10:14

» 10 excellentes raisons d’utiliser les huiles essentielles « antibiotiques ».
par Luc Mar 9 Mar 2021 - 10:22

» Nigelle & miel combinés - Bénéfices santé
par Luc Ven 5 Mar 2021 - 17:12

» Notre équipe
par Luc Jeu 4 Mar 2021 - 19:52

» Joyeux anniversaire, Mirzoune,
par Anthodu89 Mar 23 Fév 2021 - 10:02

» Blagues et histoires drôles. Halte aux inquisiteurs 1 !
par Luc Dim 21 Fév 2021 - 11:39

» Qu’est-ce qui rend la taurine si importante ?
par Luc Mar 16 Fév 2021 - 12:37

» Quelle eau minérale choisir ?
par Luc Ven 12 Fév 2021 - 12:57

» Bonjour à tous, de lyn fm
par Proserpine Jeu 11 Fév 2021 - 15:06

» Présentation frim1
par darky35 Mar 9 Fév 2021 - 10:39

» Hello de Darky- j'ai le sibo - + fucosyl transferase 2 (FUT2)
par darky35 Lun 8 Fév 2021 - 9:40

» Maladie de Dupuytren
par Luc Lun 8 Fév 2021 - 9:28

» Bon anniversaire Laure
par Proserpine Sam 30 Jan 2021 - 10:06

» Asthme: ventoline, sélénium et N-Acétylcystéine
par Luc Ven 29 Jan 2021 - 19:33

» Bon anniversaire Proserpine
par Proserpine Mar 26 Jan 2021 - 17:44

» Joyeux anniversaire Keditchi
par Luc Mar 19 Jan 2021 - 10:40

» Vit K Mk4 Vs Mk7 update 02 2020
par Luc Mar 12 Jan 2021 - 11:05

» La sérotonine comme booster ou downer?
par darky35 Lun 11 Jan 2021 - 10:54

» XTRA-PC redonne une jeunesse à votre PC en un instant
par darky35 Sam 9 Jan 2021 - 15:39

» Bon anniversaire MichelDoc
par darky35 Jeu 7 Jan 2021 - 11:58

» Avant d'aller dormir...
par Proserpine Lun 4 Jan 2021 - 15:15

» Joyeuses fêtes à tous
par Hérode Sam 2 Jan 2021 - 10:18

Le Deal du moment : -67%
DORMIPUR Oreiller à mémoire de forme ...
Voir le deal
9.99 €

Hospitalisation et HE – Prévention contre les Germes

Aller en bas

Hospitalisation et HE – Prévention contre les Germes Empty Hospitalisation et HE – Prévention contre les Germes

Message  Luc Dim 28 Mar 2021 - 10:06

Hospitalisation : ne quittez pas votre domicile  sans ces fioles !
Blouses blanches, germes ou infections… l’hospita­lisation fait peur. Plus encore depuis que le Covid-19 a pris d’assaut les services de réanimation et les couloirs des cliniques. Rempart déjà connu à l’anti­biorésistance, n’entrez plus à l’hôpital sans ces huiles essentielles capables d’apaiser vos angoisses et ren­forcer votre système immunitaire.

Par Fabienne Millet Docteur en pharmacie, experte diplômée en phytothérapie et en aromathérapie. Fabienne Millet est enseignante dans plusieurs universités en France. Elle est spécialiste de l’utilisation des huiles essentielles.
Source : SCE avril 2019

Hôpitaux et cliniques commencent doucement à utiliser des huiles essen­tielles, notamment dans les services de gériatrie et de soins palliatifs.
Si, pour le moment, elles sont surtout utilisées pour la gestion du stress et le bien-être olfactif (l’odeur des chambres, couloirs, salles d’attente pouvant être dérangeante), elles interviennent de plus en plus dans la prévention des maladies infectieuses et nosocomiales.
Favoriser une ambiance relaxante avec des odeurs agréables semble en effet bénéfique autant pour les patients que pour les soignants qui voient leurs conditions de séjour ou de travail améliorées.
Malheureusement, il faut reconnaître que nombreux sont les professionnels de santé peu sensibilisés à la pratique de l’aromathérapie, autant par manque de formation que d’informations. Mais le patient peut être une force de proposition et il est très rare que les huiles essentielles soient interdites dans une enceinte hospitalière, à condition toutefois d’utiliser des voies d’admi­nistration simples, sans contre-indications avec les médicaments et protocoles chirurgicaux.
Invitez donc l’aromathérapie à chaque étape de votre hospitalisation (accueil, installation dans la chambre, préparation de l’interven­tion, accompagnement des effets secondaires post-opératoires).

Une salle d’attente à l’odeur apaisante
Le stress apparaît souvent dès l’en­trée du patient dans la salle d’attente. S’il peut ne pas être pris en compte par le personnel soignant souvent très occupé, il est pourtant important de gérer ce stress afin d’en limiter les effets (anxiété, crise d’angoisse, pal­pitations cardiaques…). Les huiles essentielles sont alors tout indiquées. Elles sont calmantes, relaxantes et bénéfiques pour baisser le niveau d’appréhension lié à l’intervention.
Je vous recommande quatre huiles essentielles courantes (ou un peu moins) à utiliser « sans modéra­tion », même plusieurs jours avant la date d’hospitalisation. Ne sous-estimez surtout pas l’aspect positif de la prévention !!!
Voici les quatre huiles essentielles majeures pour favoriser la dé­tente : leurs principaux constituants (linalol, acétate de linalyle, bétacaryophyllène, citrals et d-limonène) sont reconnus pour leurs propriétés anxiolytiques (1-2).
Le choix peut se faire par la fragrance.
-     HE de lavande fine (vraie ou offi­cinale, Lavandula angustifolia, vera ou officinalis/sommités fleuries),
-     HE de petit grain bigaradier (Citrus aurantium ssp amara/ feuilles),
-     HE de litsée citronnée (appelée parfois HE de verveine exotique ou HE de verveine Yunnan, Litsea citrata/baies),
-     HE de bergamotier* (Citrus au­rantium ssp bergamia/zestes), HE d’oranger doux (Citrus sinensis/ zestes)… ou une autre HE du groupe des « HE d’agrumes », selon la fra­grance préférée.
L’inhalation sèche est le mode d’utilisation très simple, efficace et préconisé pour calmer le stress, l’anxiété, l’angoisse… Déposez sur un mouchoir 2 à 3 gouttes d’huile essentielle pure, approchez le mou­choir près du visage (sans contact cutané) et respirez à raison de 3 à 4 inspirations. Renouvelez plusieurs fois dans la journée ou à la demande. Rechargez le mouchoir en huile es­sentielle dès que l’odeur s’atténue.
Les inhalations sèches conviennent aux adultes, même aux femmes en­ceintes et allaitantes.

* Les huiles essentielles « d’agrumes », zeste expressé ou distillé (HE de bergamotier, HE d’oranger doux…) sont contre-indiquées par voie cutanée (diluée ou pure) car elles sont très irritantes et très oxydantes. Elles altèrent le tissu cutané.

L’odeur agréable de votre chambre surprendra vos infirmières (encadré)
À l’hôpital ou à la clinique, les odeurs ne sont pas très agréables. Diffuser une huile essentielle dans sa chambre permet de les masquer et de s’approprier les lieux.
La diffusion atmosphérique pas­sive est la plus simple à pratiquer. Elle convient aux adultes (dont les femmes enceintes et les femmes allaitantes) ainsi qu’aux enfants.
Pour cela, versez 5 à 10 gouttes de l’huile essentielle (de lavande fine, petit grain bigaradier, litsée citronnier, bergamotier ou encore d’agrumes de votre choix) sur un support inerte (support poreux, petit objet en plâtre, compresses, un « petit coin » d’un vêtement, d’un foulard, d’une serviette sans contact cutané) et déposez-le dans une coupelle.
Attention au mobilier – les huiles essentielles dissolvent les cires et les vernis –, et placez-le tout hors de portée des enfants. Ensuite il suffira de recharger le support en huile essentielle quand l’odeur s’atténuera. (Fin de l’encadré).

Avant l’intervention : pour un air pur et serein
Que ce soit pour le bien-être olfactif ou pour la gestion du stress préopératoire, pour l’anticipation des douleurs ou enfin la prévention des maladies infectieuses et nosoco­miales, les huiles essentielles ont toute leur place.
Zen comme un moine tibétain, avant d’entrer au bloc
Toujours avec les mêmes huiles essentielles que celles citées pour se détendre en salle d’accueil, il est possible de mettre en place dans la chambre une diffusion atmos­phérique passive, à visée relaxante. N’ayez pas peur de gêner votre voisin, cette diffusion convient en chambre double car la zone olfactive est restreinte.
Pour éviter un pic de stress juste avant l’heure de l’intervention, com­plétez la diffusion atmosphérique passive avec des inhalations sèches ou une application cutanée d’huile essentielle.
Une récente étude a montré des ré­sultats positifs lors d’hémodialyses, avec de l’HE de lavande fine. Connue pour favoriser le sommeil et cal­mer l’anxiété, l’HE a été placée sur un support poreux contenant quelques gouttes et placée à une distance de 15 à 20 cm de l’oreiller, 30 minutes avant le coucher, pendant une semaine. On a pu alors observer une amélioration significative de la qualité de vie. Le protocole a alors été renouvelé sur une période de plusieurs mois sans inconvénients. Rappelons que l’hémodialyse est pratiquée dans la journée ou la nuit, à la maison ou en centre de dialyse… (3)
Une seconde étude a montré l’effet positif des inhalations sèches d’HE proposées lors d’interventions ou d’actes chirurgicaux tels que les coloscopies, oesophago-gastro-duo­dénoscopies pour lutter contre l’anxiété (4-5).
Anticipez la douleur avec cette formule (idéal pour une coloscopie)
Plusieurs petites huiles ont prou­vé leur efficacité pour la gestion de la douleur. Certaines possèdent même une action antispasmodique qui permet de limiter les contractures musculaires accentuant la douleur.
Il a été notamment démontré que les patients ayant respiré une huile essentielle (telle que l’HE de la­vande fine) avant une coloscopie, ont ressenti un bienfait olfactif et de la détente. Par la suite ils ont constaté que l’emploi d’une huile de massage au cours de la période préopératoire, contenant de l’huile essentielle de lavande fine, augmente la qualité du sommeil et réduit le niveau d’anxiété chez les personnes devant subir une chirurgie colorectale (6).
Il a également été démontré que l’HE de menthe poivrée est béné­fique pour inhiber les contractures musculaires et calmer la douleur (7-Cool ; elle permet notamment de limiter les spasmes intestinaux responsables d’une sensation douloureuse lors d’une coloscopie.
Mon protocole
Un mélange spasmolytique, antidouleur et relaxant
Adulte (15 %)
Versez en premier, dans un flacon opaque gradué de 30 ml :
-                   30 gouttes d’HE de menthe poivrée,
-                   15 gouttes d’HE de litsée citron­née ou d’HE de lavande fine,
-                   ou uniquement 45 gouttes d’HE de menthe poivrée.
Complétez avec une huile végétale de macadamia (par exemple), jusqu’au repère 30 ml. Bien agiter.
Appliquez la valeur de ½ pipette (si le flacon en est équipé), ou d’une petite noisette du mélange sur l’ab­domen ou un avant-bras, 3 à 6 fois dans l’heure (environ) qui précède l’intervention. Renouvelez après celle-ci en cas de douleur, avec une interruption de quelques heures à une journée.
En applications cutanées la concen­tration de menthe poivrée (utilisée seule) ne doit pas dépasser 15 %, car elle est irritante à des dilutions supérieures.
Il est important de préciser que les huiles essentielles de lavande fine et de litsée citronnée sont anxiolytiques mais aussi anti-inflammatoires et spasmolytiques. De plus, elles mi­norent le ressenti de la douleur.

Chassez la crise d’angoisse en quelques gouttes (encadré)
En cas de stress intense, la voie cutanée est préconisée et complète les modes d’utilisation déjà cités. Afin d’anticiper cette inquiétude ou angoisse, la prise en charge sera d’autant plus efficace si les applications sont commencées à domicile. Si ce n’est pas possible, vous pouvez aussi débuter au mo­ment de l’hospitalisation.
Mon protocole
Un mélange relaxant
Adulte 15 %
Versez en premier, dans un flacon opaque gradué de 30 ml :
-                   30 gouttes d’HE de lavande fine,
-                   15 gouttes d’HE de litsée ci­tronnée (ou uniquement 45 gouttes d’HE de lavande fine),
-                   huile végétale de macadamia (par exemple), jusqu’au repère 30 ml.
Bien agiter et appliquer la valeur de ½ pipette si le flacon en est équipé, ou d’une petite noisette du mélange, sur un avant-bras, 3 à 4 fois par jour, avant et pendant l’hospitalisation (durée maximum de trois semaines).
S’il est nécessaire de prolonger la durée d’utilisation, diviser le nombre de gouttes par trois, pour un même volume total, afin de diminuer la concentration à 5 %. Cette dernière formulation auto­rise une utilisation sur plusieurs mois.
Un geste exceptionnel peut être réalisé ponctuellement, en cas de crise d’angoisse.
Ouvrir le flacon d’HE de la­vande fine, appliquer l’index sur le compte-gouttes, renverser le flacon puis le redresser. Faire ce geste une ou deux fois… une pe­tite quantité d’huile essentielle s’est déposée sur le doigt, passer ensuite le doigt sur la face interne du poignet, afin d’y transférer l’huile essentielle.
Renouveler ce geste, deux à quatre fois, dans les premières minutes. L’intensité du stress va décroître rapidement. (Fin de l’encadré).

Ne craignez plus les germes des hôpitaux
La présence de micro-organismes dans l’air est un problème récurrent dans les hôpitaux. Près d’un patient sur vingt contracterait une infection dans l’établissement qui le prend en charge. On parle d’infections nosocomiales ou d’infection liées aux soins.
Heureusement, les huiles essentielles en diffusion atmosphérique peuvent réduire ce type de contamination et permettent d’assainir l’atmosphère de la chambre.
De nombreuses études ont validé le pouvoir anti-infectieux des huiles essentielles, y compris par diffusion atmosphérique.
Par exemple, la réduction de la conta­mination bactérienne et fongique a été observée entre des chambres et des couloirs nettoyés à l’aide d’une désinfection standard, seule ou en association avec la nébuli­sation d’huiles essentielles. Avec cette dernière proposition, on a pu noter une diminution de 90 % des germes aériens dans le milieu de vie, ainsi qu’une très forte baisse des prescriptions d’antibiotiques (70 %), de mucolytiques (100 %), et de bronchodilatateurs (100 %) chez les patients. La lutte contre les maladies nosocomiales est donc envisageable par simple dispersion dans l’air de certaines huiles essen­tielles antimicrobiennes (9).
Deux huiles essentielles ont été uti­lisées pour cette étude :
-                   HE de citronnier (Citrus limon/ zeste),
-                   HE de sapin blanc ou argenté (Abies pectinata ou alba/aiguilles).
Le couple de constituants antiinfectieux principaux (d-limonène et alpha-pinène) semble tout particu­lièrement adapté à l’assainissement des locaux hospitaliers (10).
Dans la chambre d’hôpital, je recom­mande la diffusion atmosphérique passive (reprendre le protocole cité précédemment) ou active (avec un diffuseur à eau/brumisateur ou à jet d’air sec/effet Venturi). Ce mélange d’huiles essentielles convient aux adultes et enfants de plus de sept ans.
Dans le cas des diffuseurs, bien res­pecter les protocoles préconisés par les fabricants pour chaque type d’ap­pareil. L’HE de sapin argenté, par exemple, ne s’utilise pas seule avec un diffuseur à jet d’air sec.
Notez aussi que toutes les huiles essentielles relaxantes citées précé­demment sont aussi anti-infectieuses !

Post-opératoire : se régénérer sans effets secondaires
Dès le retour dans la chambre, il est primordial de maintenir une bonne prévention des infections et une ac­tion relaxante jusqu’à la fin du séjour et de la prolonger au domicile.
Si des nausées ou des douleurs ap­paraissent, des huiles essentielles à forte propriété antinauséeuse sont indiquées.
SOS nausées : en finir avec le mal de coeur !
Les nausées et vomissements pos­topératoires touchent entre 20 et 40 % de tous les patients ayant subi une intervention chirurgicale. Ce taux peut augmenter jusqu’à 80 % (11).
L’aromathérapie est une solution efficace pour réduire les nausées postopératoires. Deux huiles essen­tielles, utilisées par inhalation sèche, sont régulièrement citées et testées : l’HE de menthe poivrée (Mentha piperita) et l’HE de gingembre offici­nal (Zingiber officinale/rhizome) (8-11). Attention toutefois, l’HE de menthe poivrée est contre-indiquée pour les femmes enceintes et allaitantes.
Une étude récente détaille l’impact de l’HE de gingembre officinal (en inhalations sèches) sur les nausées et les vomissements. Il est consta­té une diminution considérable de ces troubles au cours des six pre­mières heures suivant le début du traitement (12).
Bon à savoir : toutes les « HE d’agru­mes » (HE de citronnier, HE de bergamotier, HE d’oranger doux, HE de pamplemoussier…) sont aussi anti-nauséeuses et efficaces par inha­lation sèche.
Ces antidouleurs naturels concurrencent la morphine
Image : L’HE de bergamotier est relaxante et aussi antidouleur.
Certaines huiles essentielles pré­sentent une double action : relaxante et antidouleur. C’est le cas de l’HE de lavande fine et de l’HE de ber­gamotier déjà citées. Elles agissent simultanément sur des neuromédia­teurs et des facteurs responsables de la douleur. La présence de linalol et d’acétate de linalyle explique cette double activité (13).
Il faut commencer par les respirer en inhalation sèche fréquemment et régulièrement ou dès que la dou­leur s’intensifie. En cas de douleur excessive, appliquer une huile de massage à base d’HE de lavande fine (cf. mélange relaxant à 15 %/ adulte). L’HE de bergamotier ne s’applique pas sur la peau. Il existe des huiles de massage « relaxantes », prêtes à l’emploi, proposées par des laboratoires. En général, la dilu­tion ne dépasse pas 5 %, aussi est-il nécessaire d’augmenter le nombre d’applications. Celui-ci peut, sans hésitation, être porté à 8 ou 10 fois par jour.
Une autre huile essentielle est ca­pable de calmer les douleurs postopératoires intenses, notamment suite à une intervention chirurgi­cale en traumatologie, par inhalation sèche. Cette huile essentielle (connue surtout pour son action anticellulite et anti-inflammatoire cutanée) est l’HE de cèdre de l’Atlas (Cedrus atlantica, bois). Elle s’utilise en inhalation sèche ou par voie cutanée diluée. Elle est réservée aux adultes (contre-indiquée pour les femmes enceintes et allaitantes).
Des études chez l’animal ont prouvé son action antidouleur par l’intermédiaire des systèmes opioïdergiques, sérotoninergiques, noradrénergiques et dopaminergiques de l’or­ganisme (14-15). Ces systèmes sont no­tamment impliqués dans la prise en charge de la douleur et du stress.
Vous avez désormais tout ce qu’il faut pour limiter les désagréments et complications (parfois très graves) d’un séjour hospitalier. Je ne vous le souhaite en aucun cas mais si vous devez être hospitalisé, n’oubliez surtout pas votre trousse de secours aromatiques !
Fabienne Millet

Le nombre de gouttes est donné pour des flacons d’huile essentielle délivrant 20 gouttes environ au millilitre. Le nombre de gouttes varie d’un laboratoire à l’autre. Il est important de se faire préciser les équivalences lors de l’achat d’une huile essentielle.

Sources et Références :
1. Complement Ther Med. 2018 Feb;36:93-99. doi: 10.1016/j.ctim.2017.12.002. Epub 2017 Dec 6. « The effects of preoperative aromatherapy massage on anxiety and sleep quality of colorectal surgery patients: A randomized controlled study ». Ayik C1, Özden D2
2. Millet Fabienne « Le Grand Guide des Huiles Essentielles ». Ed Marabout 2015
3. Holist Nurs Pract. 2018 Nov/Dec;32(6):324-335. « The Effect of Lavender Oil Application via Inhalation Pathway on Hemodialysis Patients’ Anxiety Level and Sleep Quality ». Şentürk A1, Tekinsoy Kartın P
4. Gastroenterol Nurs. 2006 Nov-Dec;29(6):466-71. « Aromatherapy and reducing preprocedural anxiety: A controlled prospective study ». Muzzarelli L1, Force M, Sebold M
5. Eur J Radiol. 2014 Dec;83(12):2172-2176. doi: 10.1016/j.ejrad.2014.09.016.Effect of listening to music and essential oil inhalation on patients undergoing screening CT colonography: a randomized controlled trial.Nagata K1, Iida N2, Kanazawa H3, Fujiwara M4, Mogi T5, Mitsushima T6, Lefor AT7, Sugimoto H8.
6. Nurs Crit Care. 2017 Mar;22(2):105-112. doi: 10.1111/nicc.12198. Epub 2015 Jul 27. « Effects of aromatherapy on sleep quality and anxiety of patients ». Karadag E1, Samancioglu S2, Ozden D3, Bakir E4
7. « Irritable bowel syndrome, Peppermint oil reduces colonic spasm during endoscopy ». Joseph E. Pizzorno ND, … Herb Joiner-Bey ND, in The Clinician’s Handbook of Natural Medicine (Third Edition), 2016
8. Blumenthal, Volker Schulz, Rudolf Hansel, Mark Blumenthal, Varro E. Tyler, « Rational Phytotherapy: A Reference Guide for Physicians and Pharmacists 2004 ».
9. Complement Ther Med. 2016 Apr;25:113-9. doi: 10.1016/j.ctim.2016.02.004. Epub 2016 Feb 10. « Air dispersed essential oils combined with standard sanitization procedures for environmental microbiota control in nosocomial hospitalization rooms ». Gelmini F1, Belotti L2, Vecchi S1, Testa C3, Beretta G4
10. J Environ Sci Health A Tox Hazard Subst Environ Eng. 2019;54(3):256-260. doi:10.1080/10934529.2018.1546498. Epub 2019 Feb 22. « The influence of air-dispersed essential oils from lemon (Citrus limon) and silver fir (Abies alba) on airborne bacteria and fungi in hospital rooms ». Lanzerstorfer A1, Hackl M2, Schlömer M2, Rest B3, Deutsch-Grasl E3,4, Lanzerstorfer C2
11. Front Med (Lausanne). 2015 Dec 16;2:87. doi: 10.3389/fmed.2015.00087. Collection 2015. « Alternative Therapies for the Prevention of Postoperative Nausea and Vomiting ». Stoicea N1, Gan TJ2, Joseph N3, Uribe A1, Pandya J1, Dalal R4, Bergese SD5. J Altern Complement Med. 2017 Mar;23(3):196-200. doi: 10.1089/ acm.2015.0328. Epub 2016 Nov 14
12. The Journal of Alternative and Complementary Medicine Vol. 23, No. 3 « Effectiveness of Ginger Essential Oil on Postoperative Nausea and Vomiting in Abdominal Surgery Patients ». Lee YR1, Shin HS1
13. Mini Rev Med Chem. 2016;16(9):721-8. « Rational Basis for the Use of Bergamot Essential Oil in Complementary Medicine to Treat Chronic Pain ». Rombolà L1, Amantea D, Russo R, Adornetto A, Berliocchi L, Tridico L, Corasaniti MT, Sakurada S, Sakurada T, Bagetta G, Morrone LA
14. J Ethnopharmacol. 2015 Dec 4;175:30-8. doi: 10.1016/j.jep.2015.08.048. Epub 2015 Sep 4. « Inhalation of Cedrus atlantica essential oil alleviates pain behavior through activation of descending pain modulation pathways in a mouse model of postoperative pain ». Martins DF1, Emer AA2, Batisti AP3, Donatello N3, Carlesso MG3, Mazzardo-Martins L4, Venzke D5, Micke GA5, Pizzolatti MG5, Piovezan AP2, dos Santos AR6
15. J Ethnopharmacol. 2018 Jan 10;210:477-484. doi: 10.1016/j.jep.2017.09.011. Epub 2017 Sep 14. « The role of the endocannabinoid system in the antihyperalgesic effect of Cedrus atlantica essential oil inhalation in a mouse model of postoperative pain ». Emer AA1, Donatello NN2, Batisti AP3, Oliveira Belmonte LA4, Santos ARS5, Martins DF6

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 10720
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 67
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum