Mirzoune et Ciboulette SGSC
Bienvenue sur Mirzoune et Ciboulette!
Derniers sujets
» Aluminium dans les vaccins : la vérité scientifique dévoilée !
par darky35 Aujourd'hui à 0:01

» Bon anniversaire jpwax
par darky35 Hier à 12:20

» Bon anniversaire Richarddupuy
par darky35 Hier à 12:19

» Un colon irritable et de la constipation en recherche de solutions
par darky35 Mer 30 Sep 2020 - 10:48

» Banque d'avatars
par Luc Mer 30 Sep 2020 - 10:25

» Histoire drôle en image & Funny clip 10
par Luc Mar 29 Sep 2020 - 14:51

» Choline quelle forme ?
par Luc Lun 28 Sep 2020 - 11:43

» Laissez-moi sortir
par Luc Mar 22 Sep 2020 - 11:19

» Intestins gonflés : questions Sibo and Co
par Luc Mar 22 Sep 2020 - 10:25

» âme de détective ?
par Luc Dim 20 Sep 2020 - 11:51

» Bon anniversaire Herode
par darky35 Mer 16 Sep 2020 - 10:25

» darky35-Journal de suivi sibo hydrogène/méthane
par darky35 Lun 14 Sep 2020 - 8:47

» Index glycémique des laits végétaux
par Luc Ven 11 Sep 2020 - 11:40

» Protéger et stimuler la mémoire
par Luc Ven 11 Sep 2020 - 9:33

» Nouveau cadeau de la vie
par Mirzoune Ven 11 Sep 2020 - 8:15

» Vitamione C flush
par CapitaineCleo Ven 11 Sep 2020 - 2:57

» Bon anniversaire Florence
par Luc Jeu 10 Sep 2020 - 11:42

» sibo-c nouvelles therapies
par Proserpine Jeu 10 Sep 2020 - 10:22

» faire sa propre preparation
par CapitaineCleo Jeu 10 Sep 2020 - 1:13

» Hello de Darky- j'ai le sibo - + fucosyl transferase 2 (FUT2)
par darky35 Mar 8 Sep 2020 - 9:33

» Acouphènes: Arrêter ces bruits qui rendent fou!
par darky35 Dim 6 Sep 2020 - 11:41

» Tactique Coronavirus
par Luc Ven 4 Sep 2020 - 19:10

» Bonjour je me présente, Elya
par SIBO_Sly Jeu 3 Sep 2020 - 11:05

» Coronavirus - actualités
par darky35 Jeu 3 Sep 2020 - 9:24

» Transition vers moins de féculents
par Luc Jeu 3 Sep 2020 - 8:48

» L'argile qui guérit - Raymond Dextreit
par Luc Mar 1 Sep 2020 - 21:54

» Sujet fourre-tout pour les vadrouilleurs et les noctambules
par Nell74 Lun 31 Aoû 2020 - 15:50

» Neurostimulation non invasive du nerf vague
par Ln Ven 28 Aoû 2020 - 16:07

» Bon anniversaire Anthodu89
par Luc Ven 28 Aoû 2020 - 12:56

» HE niaouli ou tea tree pour la radiothérapie
par Luc Lun 24 Aoû 2020 - 12:23

» Petit déjeuner de Patiloup
par Luc Mar 18 Aoû 2020 - 20:51

» Astuces pour des jambes légères
par darky35 Sam 15 Aoû 2020 - 12:21

» Présentation Zoldik
par Anthodu89 Jeu 13 Aoû 2020 - 14:43

» Presentation TINTIN35
par darky35 Mar 11 Aoû 2020 - 16:55

» Mycoses & cystites : Créer un bouclier naturel
par darky35 Mer 5 Aoû 2020 - 14:36

» Histoire drôle en image & Funny clip 9
par Luc Mar 4 Aoû 2020 - 10:21

» Courir à 80 ans
par darky35 Lun 3 Aoû 2020 - 19:17

» Foie et déchets cristalloïdes
par Luc Dim 2 Aoû 2020 - 20:44

» Agents naturels pour lutter contre le biofilm bactérien
par darky35 Dim 26 Juil 2020 - 11:12

» Détox et organisme sous-vital
par Luc Dim 26 Juil 2020 - 9:19

» Vitamine A sous-estimée?
par darky35 Mer 22 Juil 2020 - 10:57

» Potassium et gestion de la glycémie
par Luc Lun 20 Juil 2020 - 12:12

» Pain mix céréales aux éclats de cacao brut
par Luc Dim 19 Juil 2020 - 11:11

» Affiner les Apports journaliers recommandés
par Luc Sam 18 Juil 2020 - 9:53

» Soigner la borréliose
par Luc Ven 17 Juil 2020 - 9:21

» Bon anniversaire lmichelle
par Luc Mar 14 Juil 2020 - 9:46

» Fairvital de mauvaise foi
par darky35 Mer 8 Juil 2020 - 10:17

» Joyeux anniversaire Chriscool
par Proserpine Mar 7 Juil 2020 - 9:55

» Hopovac Présentation
par Hopovac Dim 5 Juil 2020 - 15:33

» Yoga & douleurs dorsales
par Luc Sam 4 Juil 2020 - 9:41

» Presentation Tachilamo
par darky35 Jeu 2 Juil 2020 - 10:06

» Dioxyde de titane & Excipients ds Vitamines B
par darky35 Mar 30 Juin 2020 - 9:41

» Notre équipe
par Mpj48 Mer 24 Juin 2020 - 17:30

» Présentation Alzian
par Alzian Lun 22 Juin 2020 - 20:32

» Biofilm Advanced phase 2
par darky35 Dim 21 Juin 2020 - 18:34

» Cleo SIBOMAN
par Luc Dim 21 Juin 2020 - 14:33

» images png
par darky35 Dim 14 Juin 2020 - 11:33

» "Tubes" à partager 1 - clips musique, videos, danse
par darky35 Sam 13 Juin 2020 - 14:56

» Mona lisa en speed Photoshop
par darky35 Sam 13 Juin 2020 - 14:11

» Faire son beurre clarifié (ghee)
par Luc Sam 13 Juin 2020 - 13:27

» créer un gif
par darky35 Sam 13 Juin 2020 - 13:01

» Présentation Pascale
par Proserpine Ven 12 Juin 2020 - 8:48

» Quand les symptômes s'aggravent: Désencrassage, effet rebond, crise de guérison?
par Luc Mer 10 Juin 2020 - 9:59

» Présentation
par Luc Mer 10 Juin 2020 - 8:19

» Bonne fête à toutes les mamans
par Proserpine Dim 7 Juin 2020 - 11:04

» Présentation Sylvain - SIBO et Hashimoto
par SIBO_Sly Ven 5 Juin 2020 - 20:14

» FUT2 sécrétor ou non sécretor ?
par darky35 Lun 1 Juin 2020 - 13:15

» Traiter l’intolérance à l’histamine
par darky35 Lun 1 Juin 2020 - 12:22

» Bon anniversaire Chantal
par Chantal Mar 26 Mai 2020 - 10:30

» Les Associations alimentaires
par darky35 Sam 23 Mai 2020 - 14:25

» Booster le processus de remyelinisation naturelle
par darky35 Mer 20 Mai 2020 - 10:00

» Les 7 principes du stress. Ori Hofmekler
par Luc Dim 17 Mai 2020 - 9:06

» Bon anniversaire Céline 57
par Celine57 Jeu 14 Mai 2020 - 15:48

» Faire connaissance avec le clair ressenti
par Proserpine Mar 12 Mai 2020 - 15:10

» Phagothérapie: Les phages et les lysines, contre les bactéries résistantes
par darky35 Mar 12 Mai 2020 - 12:27

» Petit dej de Luc
par Anthodu89 Lun 11 Mai 2020 - 15:36

» Bon anniversaire Filou68
par Proserpine Dim 10 Mai 2020 - 10:39

» Asthme: ventoline, sélénium et N-Acétylcystéine
par Luc Sam 9 Mai 2020 - 22:43

» Bon anniversaire breizh29
par darky35 Ven 8 Mai 2020 - 9:59

» Présentation Emma
par alexenforme Jeu 7 Mai 2020 - 12:01

» Quand l’énergie fait défaut: Œdème & hypertension
par Luc Mer 6 Mai 2020 - 11:58

» Corriger le déséquilibre hormonal: Excès d'estrogènes
par Luc Lun 4 Mai 2020 - 11:14

» Présentation Lee Loo - Nouvelle abonnée
par Luc Lun 4 Mai 2020 - 9:27

» Péri-ménopause et ménopause. Sérénitude
par Luc Dim 3 Mai 2020 - 8:21

» Comment supporter & digérer les aliments si intestins irrités. IBS
par darky35 Sam 2 Mai 2020 - 12:59

» Les goguettes et Brel
par darky35 Ven 1 Mai 2020 - 15:16

» Jude sibo pas cool
par Proserpine Jeu 30 Avr 2020 - 17:47

» Bon anniversaire Patiloup
par patiloup Mer 29 Avr 2020 - 16:33

» Bon anniversaire Rouly
par Proserpine Mer 29 Avr 2020 - 8:54

» Présentation de Luc, alias Nestor345
par MichelDoc Lun 27 Avr 2020 - 20:39

» Je me présente: MichelDoc
par Chantal Lun 27 Avr 2020 - 13:17

» Contribuez à notre banque de gifs et smileys animés!
par MichelDoc Lun 27 Avr 2020 - 12:02

» Bonjour, moi c'est Myosotis
par Luc Lun 27 Avr 2020 - 10:52

» Journal d'un confiné - Vu par Pablo Andres
par darky35 Dim 26 Avr 2020 - 15:37

» coronavirus et vaccination
par Hérode Lun 20 Avr 2020 - 11:55

» Nos amis les bêtes et le virus
par Hérode Ven 17 Avr 2020 - 17:32

» La quercétine protège contre les effets nocifs des pesticides
par Hérode Mer 15 Avr 2020 - 16:28

» Vaccins : un rapport parlementaire italien explosif
par Luc Mer 15 Avr 2020 - 11:09

» The salt Fix
par Luc Mar 14 Avr 2020 - 8:51


Quand les symptômes s'aggravent: Désencrassage, effet rebond, crise de guérison?

Aller en bas

Quand les symptômes s'aggravent: Désencrassage, effet rebond, crise de guérison? Empty Quand les symptômes s'aggravent: Désencrassage, effet rebond, crise de guérison?

Message  Mirzoune le Ven 29 Avr 2016 - 12:36

J'ouvre ce sujet pour avoir connu une bonne crise de désencrassage 1 mois1/2 à 2 mois après avoir commencé le régime Seignalet. Cela se produit souvent autour de 2 à 3 mois de changement alimentaire.
Si je n'avais pas été informée de cet effet, j'aurais peut-être tout arrêté en croyant à l'aggravation de mes symptômes. N'hésitez pas à poser vos questions si cet article vous concerne ou vous interpelle...  

Effet rebond, désencrassage, crise de guérison ? Quand les symptômes s'aggravent, on pourrait penser que c'est la maladie qui reprend le dessus et que le traitement ou le régime commencé n'a pas d'effet positif. Or, cette réaction est, au contraire, le signe que votre organisme réagit positivement et que le processus de guérison est engagé. Voilà pourquoi:

Vous venez de démarrer l'alimentation SGSC (alimentation hypotoxique, régime Seignalet) ou le traitement que votre homéopathe vous a prescrit et, jusqu'à présent, vous vous sentiez bien... Mais voilà qu’apparaissent des signes pour le moins désagréables auxquels vous ne vous attendiez pas. Que se passe-t-il dans votre corps et comment réagir?

Le désencrassage, un effet rebond désagréable mais heureusement momentané: Ce qui vous arrive est une aggravation réactionnelle transitoire qui survient alors que tout semblait aller pour le mieux. Cette phase est d’autant plus surprenante que la personne se sentait beaucoup mieux, d’où sa déception («ça n’a pas marché» ou «ça n’a servi à rien») et parfois même, le doute. Ce qui se passe est tout à fait normal et même, plutôt attendu.

Des signes de bon augure: Même s'il est désagréable, l'effet rebond est de bon augure. Il révèle que l’organisme retrouve le pouvoir de corriger les problèmes à l’origine du symptôme. En général, cela montre que l’on a touché à une cause profonde et assure la disparition et la non-réapparition d’un amas de symptômes. La personne peut donc naturellement présenter des signes de fatigue, des courbatures, des douleurs migrantes (un coup le genou fait mal, puis la hanche, les lombaires, puis tout ça disparaît alors qu’une autre douleur survient à la nuque, etc.), des réactions d'élimination (asthme, eczéma, problèmes digestifs...). 

L’intensité est variable et dépend de la chronicité, des tissus concernés et de l’importance du trouble à l’origine de tous ces maux.

Pourquoi cela n’apparaît-il qu’après un moment? La personne se sentait soulagée, avait l’impression que «ça circulait à nouveau» mais, au bout de 2 à 3 mois, c’est la surprise. Que s’est-il donc passé? Le corps s’est mis en mode de récupération. L’organisme est en branle-bas de combat. Les cellules s’activent pour corriger tout ce qui peut l’être et cela se fait par de petites inflammations. Si beaucoup de choses sont à réparer, il est évident qu’il y aura davantage de signes de fatigue, des courbatures et autre signes déjà cités.

Quant aux douleurs, elles ne sont que la suite logique de ces inflammations qui compriment et chauffent, et comme tout cela ne se fait pas dans un état aigu, tout se passe à bas bruit: localement, on ne voit rien alors que l’organisme travaille d’arrache-pied en arrière plan.

En réalité, les réactions de l’organisme en arrière plan s’étalent véritablement sur un mois et demi. Il arrive parfois que toute la période de réparation d’un mois et demi soit vécue avec difficulté et que certaines personnes, se sentent désemparées. 

Pourquoi n’y a-t-il pas d’effet rebond en médecine conventionnelle? 
Là où la médecine allopathique s’occupe de réduire ou de faire disparaître les symptômes, les approches holistiques, elles, tentent de retracer l’histoire de la maladie et d’en corriger les causes sous-jacentes, car elles savent que si l’on n’atteint pas la cause, les conséquences s’éterniseront. Si l’on ne s’attarde qu’aux symptômes, en les réduisant, d’autres apparaissent. Il n’y a aucun effet rebond. Le patient cherche un soulagement rapidement, il l’obtient, mais progressivement, plusieurs jours, semaines ou mois, voire parfois quelques années seulement après, surviennent d’autres problèmes

C’est pourquoi, il est intéressant de s’attarder très tôt sur les signes chroniques que présente la personne, aussi minimes soient-ils, parce qu’ils trahissent déjà qu’il se passe une chose dont l’organisme n’arrive pas à se libérer. Inutile de laisser cela prendre des proportions avec le temps. L’idée est d’éradiquer la cause puis de laisser le corps annuler toute l’adaptation jusqu’aux symptômes, ce qui suppose une période de réparation intense, dont le début est marqué par ce fameux effet rebond. 

On ressent alors l’impression d’un retour en arrière, comme si on revivait à rebours nos anciens symptômes: En ostéopathie, on dit que pour chaque année d’adaptation, il faut compter un mois de récupération. Autrement dit, plus vos symptômes sont anciens et plus la réadaptation prendra du temps. Logique!
Mais cela ne veut pas dire que cette activité de fond sera ressentie pendant toute cette période: l’organisme continue en sourdine son processus d'autoguérison.

Le danger dans tout cela est de confondre le désencrassage ou effet rebond avec une aggravation vraie. C’est pourquoi il faut être vigilant, à l’écoute du corps, participer à sa santé et se responsabiliser. 

Comment réagir? On peut s’aider de diverses substances naturelles :

  • De l’Arnica 5CH en homéopathie: 3 granules toutes les heures au début, puis 3 granules 3x/jour ensuite. Cela réduit les oedèmes.
  • Du Curcuma en gélules (pharmacie ou magasin diététique). Voir: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ) et [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
  • Le Curcuma optimise l’inflammation et la rend plus efficace, et donc moins intempestive. De ce fait, on peut considérer en quelque sorte cette épice comme un anti-inflammatoire. Testez si vous avez des aphtes, c’est extraordinaire !
  • Huile Essentielle d'Hélichryse: 1 goutte par jour en voie interne (sur du miel par exemple) et 1 goutte pure ou mélangée avec une huile d’olive, à masser sur la zone à problème. Cette huile essentielle réduit considérablement le temps de récupération. C’est assez surprenant. Voir : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
  • Mettez une bouillotte à hauteur du foie. La chaleur dilate les veines, ce qui fait un appel de sang veineux dans le foie et décongestionne à distance les zones d’inflammation, sur lesquelles devrait être appliquée simultanément une compresse froide par tranche de dix minutes.
  • Boire beaucoup d’eau. C’est bête, mais ça réduit en effet la douleur en accélérant l'élimination des déchets.
  • Reposez-vous ! Eh oui, c’est en dormant qu’on guérit le plus vite.
  • Prenez du Magnésium. Le Magnésium est considéré comme un dépolluant de l’organisme, mais il est aussi capable de calmer le corps et de le ramener dans une phase de récupération. Attention ! Si vous avez une dette en sommeil, attendez-vous à être assommé par le magnésium. Le sommeil deviendra un impératif contre lequel il sera difficile de lutter.
  • Remerciez votre corps, gratifiez-le et songez à lui avec bienveillance. Il fait ce qu’il faut et il le fait bien : il est nullement en défaut!
  • Pas d'anti-inflammatoires traditionnels en première intention, sauf si la douleur est insupportable (il est inutile de souffrir bêtement). Comprenez que ces médicaments réduisent l’inflammation, or l’inflammation est le seul outil à la disposition du corps pour réparer et rétablir l’équilibre
  • Un autre moyen, semble t-il, est l’aide apportée par les virus et les bactéries (sous la forme de probiotiques).


Cette aggravation, momentanée et salutaire, est un phénomène pour le moins naturel et connu, comme en homéopathie, par exemple. Il faut comprendre qu’on ne peut demander à son corps de reprendre sa course effrénée sans une période de repos qui – si l’on a oublié – porte le nom de «convalescence».

Sources :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacro-iliite en rémission avec une alimentation sans gluten ni laits animaux, le moins possible de sucres, des huiles vierges et bio, beaucoup de cru et la natation qui me fait le plus grand bien.
Mirzoune
Mirzoune
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 3831
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 57
Localisation : Paris

https://plus.google.com/u/0/107938879463292017661

Revenir en haut Aller en bas

Quand les symptômes s'aggravent: Désencrassage, effet rebond, crise de guérison? Empty Crise de guérison et gestion de crise

Message  Luc le Lun 10 Déc 2018 - 14:44

Lire aussi
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
De mon expérience  du processus de guérison, il existe trois grandes catégories de symptômes qui peuvent survenir au cours des poussées : réactions toxiques, réactions de détoxification et crise de guérison. Être capable de les différencier permet au praticien et au patient de gérer chaque ensemble de symptômes de manière appropriée.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 9897
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Quand les symptômes s'aggravent: Désencrassage, effet rebond, crise de guérison? Empty Re: Quand les symptômes s'aggravent: Désencrassage, effet rebond, crise de guérison?

Message  Luc le Mer 10 Juin 2020 - 9:23

Quand le corps va mieux, il en profite pour sortir ses poubelles. Jean-Jacques Crèvecoeur explique très bien cela, en vidéo (durée 15').
Apprendre à décoder les signes envoyés par le corps ...
Voir post suivant pour un compte-rendu d'un article de JJC qui va dans le même sens.

Vidéo supprimée. 
Faire une recherche avec: Jean-jaques Crévecoeur et "le langage de la guérison" et poubelles
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
=> Les idées clés sont identiques, dans son livre.


Dernière édition par Luc le Ven 4 Sep 2020 - 19:25, édité 4 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 9897
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Quand les symptômes s'aggravent: Désencrassage, effet rebond, crise de guérison? Empty Décrassage : Apprendre à décoder

Message  Luc le Mer 10 Juin 2020 - 9:47

*) Désencrassage : Apprendre à décoder
Encrassage des cellules
Le désencrassage est une tentative du corps pour retourner vers l'équilibre

L'article ci-dessous traite des points suivants:
- L'être humain ne peut pas être découpé en rondelle lorsque le médecin tente de le soigner.
- Apprendre à gérer son capital santé.
- Accumulation des déchets dans la maison / le corps.
- Manifestation lors du désencrassage.
- Apprendre à décoder les symptômes de la maladie.
- Le désencrassage est une tentative du corps pour retourner vers l'équilibre.
- Au moment où vous semblez vous portez mieux, le corps décide de sortir les poubelles. Vous n'y comprenez plus rien! Pourquoi? Cela se passait alors plutôt bien …
- La maladie est la manifestation que le corps tente d'évacuer ce qui l'empoisonnait et / ou l'intoxiquait.

La maladie n'est plus ce qu'elle était

Source: Magazine Néosanté. JJ Crèvecoeur

"Depuis près de trente ans, j’ai fait de mon corps et de ma vie un laboratoire expérimental autofinancé et multidisciplinaire. L’objectif des expériences que j’y mène ? Avoir la meilleure santé possible !
Et quand je parle de santé, je ne parle pas uniquement de la sphère physique. Je parle aussi de la dimension émotionnelle, relationnelle, sexuelle et spirituelle. Car l’être humain ne peut être découpé en rondelles ou cloisonné en compartiments étanches. Ma quête, depuis le début des années 1980, a toujours été globale. Et l’expérience m’a confirmé que l’être humain est un être unique, unifié, global qui se manifeste à travers différentes facettes. Mais chaque facette reflète un même état d’équilibre ou de déséquilibre. Comment concevoir par exemple que l’on puisse avoir une sexualité épanouie si notre corps souffre de blocages physiques, si nous sommes coupés de nos émotions ou si nous sommes enfermés dans des tabous religieux, culturels ou familiaux ? C’est impossible ! Je m’attacherai donc à vous faire réfléchir de la manière la plus globale possible, afin que cette rubrique élargisse la vision que vous avez de vous-même et vous aide à gérer votre capital-santé de manière autonome et responsable !

Alors, en guise de première étape, commençons par le commencement et posons-nous LA question fondamentale : «La santé, la maladie, c’est quoi ?» Moi qui avais été malade sans arrêt depuis l’âge de trois ans jusqu’à l’âge de vingt-trois ans, je savais que j’étais malade lorsque j’avais de la fièvre, lorsque j’avais mal quelque part, lorsque mon corps exprimait quelque chose de désagréable, comme des boutons, des éruptions, des écoulements, des vomissements, des diarrhées, des abcès… Et je croyais être en bonne santé lorsque mon corps n’exprimait rien de tout cela. En fait, ma vision était très similaire à celle de la médecine d’école et je ne l’avais jamais remise en question. Jusqu’à ce que je compare mon corps à une maison que j’occuperais. L’idée initiale m’était venue de cette phrase de Platon qui disait : «Le corps est la demeure de l’âme». Explorons cette métaphore…

Si j’occupe une maison, je vais y générer de manière continue des détritus, des déchets, des saletés. Je risque aussi, de temps en temps, de casser des objets, de briser une ampoule, de mouiller un plancher ou un mur. Imaginons que je ne prenne jamais la peine de sortir mes poubelles. Imaginons que je garde tout à l’intérieur. Et que je ne répare aucun des dégâts occasionnés. Au fil des jours et des semaines, la dégradation de mon logement ira en empirant ! Pourtant, du point de vue de mes voisins qui observent ma maison de l’extérieur, j’apparaîtrai comme quelqu’un de très propre. Pour eux, ma maison respirerait la santé !
Cette situation insalubre peut durer des semaines, des mois, des années. Jusqu’à ce que la situation devienne intolérable, insupportable, nauséabonde et même dangereuse. À ce moment, je ne pourrai plus faire autrement que de sortir mes poubelles, d’évacuer mes gravats, par toutes les ouvertures de la demeure : portes, fenêtres, soupiraux, cheminées. En faisant cela, j’assainirai ma situation intérieure, je retournerai vers l’équilibre. Mais du point de vue de mes voisins affolés, c’est alors que j’apparaîtrai comme quelqu’un de sale et de malpropre. Selon eux, ma maison serait tombée malade !

En pratique, qu’est-ce que ça a changé pour moi ?
Cette métaphore du corps maison a changé énormément de choses dans la gestion de ma santé et de mon équilibre. Je dirais même que cette vision a profondément influencé toutes les démarches, toutes les expériences que j’ai faites à partir de là. D’où mon choix d’inaugurer cette rubrique avec ce sujet.

Tout d’abord, mes conceptions de la santé et de la maladie ont été inversées. Depuis ma découverte, chaque fois que mon corps manifestait des symptômes, je ne l’ai plus considéré comme malade, mais comme évacuant ce qui l’empoisonnait et l’intoxiquait. Même si ces passages sont souvent difficiles et douloureux, je savais que je tendais à nouveau vers l’équilibre et je m’en réjouissais. C’est ainsi que j’ai pu comprendre cette célèbre phrase du psychanalyste Carl Gustav Jung qui disait : «La maladie, c’est l’effort que fait le corps pour retrouver son équilibre». Lorsque mes filles étaient petites, il leur arrivait de vomir ou d’avoir la diarrhée de temps en temps. J’ai toujours veillé à les féliciter chaleureusement pour cela, les invitant à remercier leur corps d’avoir pris la bonne décision en éliminant ce qui aurait pu être toxique pour lui. Ainsi, mes filles ont grandi avec la conviction que sortir ses poubelles, pour un corps, est une preuve de sa réactivité et de sa capacité à se maintenir en équilibre. Pas un signe de dysfonctionnement.

La deuxième chose que cette métaphore a changé, c’est mon attitude face à ce qu’on appelle «la maladie». Au lieu de chercher à tout prix à supprimer mes symptômes le plus vite possible, j’ai appris à les accueillir, à les comprendre et à les voir comme les indicateurs d’un processus de rééquilibrage. C’est à partir de là que j’ai entrepris, patiemment, de me mettre à l’écoute de mon corps.

Ce qui a engendré le troisième changement : apprendre à me poser les bonnes questions pour comprendre mes maladies. Pour ce faire, souvenons-nous que les poubelles ne peuvent sortir que si, dans un premier temps, je les ai accumulées. Autrement dit, ce qu’on appelle la maladie symptomatique est toujours le second temps d’un processus binaire. Première phase : la perte ou l’éloignement de l’équilibre, celle où j’accumule les toxines, les émotions bloquées, le stress… Deuxième phase : le retour vers l’équilibre, celle où je libère, où j’évacue ce qui était emmagasiné. Prenons un exemple concret. Si j’attrape la grippe, il ne sert à rien d’incriminer les virus que ma cousine Francine m’aurait transmis. Il s’agit plutôt de se demander : «Comment me suis-je déséquilibré jusqu’il y a peu ? Qu’ai-je vécu comme stress physique ou émotionnel qui vient de se relâcher enfin ?»

Comme le disait Antoine Béchamp, le grand adversaire des théories de Louis Pasteur : «On tombe malade parce que notre terrain s’est déséquilibré. Pas parce qu’un virus nous a agressé !» À l’époque où je travaillais comme un forcené, je tombais malade systématiquement aux alentours du 21 décembre et du 14 juillet. Ces dates correspondaient aux deux périodes où je m’arrêtais de travailler pour prendre des vacances. Autrement dit, c’est parce que je prenais des vacances que mon corps pouvait enfin libérer le stress accumulé et sortir ses poubelles pour retrouver un équilibre dont je m’étais dangereusement éloigné ! Je n’étais pas malade. Je vivais un grand nettoyage rééquilibrant !

À vous de jouer, à présent.
Souvenez-vous de trois épisodes de maladies où vous avez sorti vos poubelles. Recherchez en quoi vous vous étiez éloigné de l’équilibre dans les semaines, les mois qui précédaient. Viviez-vous un stress physique que vous ne pouviez éliminer ? Viviez-vous un conflit où vous n’aviez pas la possibilité de «vider votre sac» ? Aviez-vous une alimentation déséquilibrée depuis un bout de temps ? Une fois que vous aurez trouvé, identifiez ce qui s’est amélioré après cela. Car c’est cette amélioration qui aura probablement donné à votre corps le signal et l’autorisation d’ouvrir ses portes et de vider ses poubelles. Vous verrez : vos maladies ne vous apparaîtront plus du tout de la même manière ! Bonne réflexion et rendez-vous dans un mois".
Jean-Jacques Crèvecœur

Addenda:
"Lorsque les émonctoires primaires sont engorgés pour diverses raisons (faiblesse générale, nourriture trop riche, intoxication majeure, manque de fluidité corporelle), le corps cherche, malgré tout, à évacuer ses toxines par des émonctoires secondaires. « Chaque fois que votre foie n’est plus capable de traiter et d’évacuer toutes les toxines, il faut bien que l’excédent de toxines sorte par une autre voie"
C'est alors que certaines personnes "tombent" malades. C'est la manière que l'organisme a choisi pour évacuer les excès. C'est donc un processus de guérison qu'il faut accompagner, pas stimuler au risque d'être débordé et de déguster grave …
 
PS: Décrassage est un terme inapproprié dans ce contexte. Utilisé par les sportifs pour évacuer l'excès de toxines, à la fin d'un effort physique. 
On utilise plutôt le terme de "désencrassage" ou crise de guérison. Les spécialistes utilisent souvent l'expression "crise de Herxheimer". C'est la même chose.

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 9897
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Quand les symptômes s'aggravent: Désencrassage, effet rebond, crise de guérison? Empty Témoignages désencrassage

Message  Luc le Mer 10 Juin 2020 - 9:52

*) Témoignages désencrassage - détox

 *) Mirzoune cite :
"Au moment où vous semblez vous portez mieux, le corps décide de sortir les poubelles. Vous n'y comprenez plus rien! Pourquoi? Cela se passait alors plutôt bien …"
=> C'est exactement ce qui m'arrive en ce moment alors que je commençais à y croire... Bref, en tous cas, la métaphore de la maison où tout s'accumule me correspond bien... Pour la maison, c'est un peu comme pour le reste... le Bor...! Lol!


*) Un certain « Anonyme12 »  clown
Rappel:
Quand le foie ne doit plus s'occuper des saloperies à neutraliser (gluten, intrus, toxines, etc.), il peut enfin prendre en charge l'évacuation de ce qui a été stocké, notamment les surcharges dues au métabolisme défaillant par manque d'enzymes ou de cofacteurs.
C'est donc bon signe ...
On évitera donc d'en rajouter une couche, par exemple en stimulant les reins, sinon ils vont saturer et peiner à la tâche, au bout d'un moment. Mieux vaut y aller en douceur…



En conséquence, vous allez faciliter l'évacuation des déchets en optant pour un régime hypotoxique, en mangeant davantage d'aliments vivants, non dévitalisés, afin que le corps évite de puiser dans les réserves.
Un petit jour de jeûne partiel par semaine sera aussi le bienvenu et aidera grandement l'organisme à retrouver l'homéostasie. Si vous le sentez bien, si votre glycémie ne pose pas problème, sinon vous vous abstenez!
Sinon, un jeûne partiel avec des fruits et des légumes, du potage et du riz basmati ou Thaï. Des nutriments assez basiques, sans trop de d'ingrédients. Pas de protéine à ce moment. Bien s'hydrater aussi!


Rappel: Veillez à la prise des compléments pour faciliter les réactions enzymatiques.
Infos sur les enzymes:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



*) Autre témoignage  (Marya – décembre 2010)
Bonjour,
je remonte le sujet pour faire partager ma petite expérience.
Cette semaine j'ai subi un contrôle de fibro gastrique et colo suite à mes petits soucis, j'ai donc du préparer mes intestins avec cette infâme préparation à boire.
Bien sûr à jeun strict, j'ai passé la nuit aux toilettes, mais au moins j'étais nickel et l'examen s'est très bien passé. J'ai vu sortir de mon corps des choses innommables.
Et depuis, je suis dans une forme incroyable, je ne ressens pas le besoin de prendre les compléments, j'ai moins d'appétit, super, j'avais trop grossi.
Je pense recommencer l'expérience dès que j'en sentirai le besoin.
C’a été un désencrassage très salutaire.
Mais existe-t-il un produit autre que ce Klean prep ?
Au secours c'est infect


Dernière édition par Luc le Mer 10 Juin 2020 - 10:04, édité 3 fois

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 9897
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Quand les symptômes s'aggravent: Désencrassage, effet rebond, crise de guérison? Empty Désencrassage et hydrothérapie

Message  Luc le Mer 10 Juin 2020 - 9:59

*) Nettoyage du colon
Pour accompagner et faciliter le désencrassage, certains utilisent le nettoyage du colon (purge) : hydrothérapie du colon ou "colon cleansing", en anglais. J'attire votre attention que ce nettoyage ou irrigation doit respecter un protocole précis et avoir lieu la veille d'un long weekend (3 jours) car vous allez passer les 2 1ers jours souvent sur le pot du WC ... 
Certains auxiliaires de santé se sont, paraît-il, spécialisés dans ce type de soins …
Cette méthode est très efficace pour purger quelques toxines en circulation (pas celles encapsulées dans les graisses, ou logées dans une partie du colon difficilement accessible). Cela évite à l'organisme, surtout le foie, de produire les précieux enzymes nécessaires à la catalyse (fonctionnement du métabolisme), d'où une Importantissime économie (effet d'épargne)!
Vous soulagerez donc le travail du foie, et par la bande, il y aura moins de déchets à évacuer via les reins (ou via d'autres émonctoires secondaires lorsqu'il y a saturation, comme dans le cas d'un eczéma, par exemple).
Mise en garde au sujet de l'hydrothérapie:
Les personnes atteintes de la maladie de Crohn, d'hémorroïdes importantes, de colites ulcéreuses ou de tumeurs rectales, de diverticulites, ne devraient pas avoir recours à l'hydrothérapie du côlon à moins d'un avis du médecin.
Pratiquée de façon abusive, sur une période étendue, l'hydrothérapie du côlon peut occasionner une détérioration de la flore intestinale ou un déficit en minéraux, notamment…
Précisons encore que, si vous êtes constipé chronique, ce n'est pas de cette manière que vous devriez essayez de résoudre le problème (vue à court terme).
Extrait:
"L'hydrothérapie du colon (ou irrigation colonique) est une forme de lavement doux, harmonieux, et complet, contrôlée et approfondie de nettoyage du gros intestin, effectué, cela va de soi, dans une ambiance de sérénité et avec une assistance thérapeutique expérimentée. Elle permet l'élimination de tous les déchets incrustés dans les replis de la paroi intestinale et favorise l'évacuation des gaz. Elle se pratique soit au cours de cures complètes, soit sur rendez-vous."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
NB1: En conditions standard, lorsqu'il s'agit d'une grande première, il faut envisager 3 séances espacées de 10 à 15 jours. 2 à 3 séances; pas une de plus !

NB2: Faites une recherche sur les posts de Talia (sur le forum l’appart des spasmos: désencrassage ) Elle a pratiqué le nettoyage du colon. 
=> 2 lavements intestinaux à 8 jours d'intervalle et deux jours de jeûne suivi de quelques jours de diète fruitée.


*) Liens intéressants:
kousmine.com
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
=> Voir chapitre : La technique du lavement rectal.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
=> Lavements intestinaux : pour ou contre ?

_________________
LucH

« La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »
Albert Einstein

« Dans la vie, il y a 2 catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi; ceux qui imaginent le monde tel qu'il pourrait être et se disent : pourquoi pas ? »
G.B. Shaw.
Luc
Luc
Irrécupérable en chef
Irrécupérable en chef

Messages : 9897
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 66
Localisation : LIEGE

Revenir en haut Aller en bas

Quand les symptômes s'aggravent: Désencrassage, effet rebond, crise de guérison? Empty Re: Quand les symptômes s'aggravent: Désencrassage, effet rebond, crise de guérison?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum